Côte d'Ivoire-Politique

An 26 du décès d'Houphouet-Boigny: «c'est un jour de recueillement et non de manifestations» (Bédié)

APA-Abidjan (Côte d'Ivoire)

La commémoration du vingt sixième anniversaire du décès du premier président ivoirien Félix Houphouët-Boigny doit être un « jour de recueillement et non de manifestions sur les places publiques pour quelques motifs que ce soient », a estimé samedi à Abidjan, Henri Konan Bédié, le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire ( PDCI, ex-allié au pouvoir).

« Aujourd’hui, c’est le 26è anniversaire de la disparition de la scène politique du président Félix Houphouët-Boigny, premier président de la Côte d’Ivoire. C’est un jour de recueillement et non pas un jour de manifestations sur les places publiques pour quelques motifs que ce soient», a dit M. Bédié après une prière pour l'illustre disparu à la Cathédrale Saint-Paul d'Abidjan-Plateau.

«Je voudrais remercier tous les militants du PDCI-RDA, toute la famille biologique du président Félix Houphouët-Boigny, tous ceux qui se sont déplacés pour se rendre à cette célébration à la cathédrale Saint Paul»,  a-t-il ajouté.

Depuis vendredi, les militants et cadres du  Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix ( RHDP),  la coalition au pouvoir en Côte d'Ivoire conduite par le président Alassane Ouattara,  se trouvent à Yamoussoukro ( ville natale de feu Félix Houphouët-Boigny et capitale politique et administrative du pays), pour commémorer à travers une série de manifestations ce vingt-sixième anniversaire du décès du premier président ivoirien dont ils se réclament.

LB/ls/APA

Réagir à cet article