à l'instant

    Nigeria-Chiites-Manif

    Armée et police déployées à Abuja contre les protestations des Chiites

    APA-Abuja (Nigeria)

    Le Nigeria a déployé des soldats, des policiers et des hommes du Corps de sécurité et de défense civile dans certaines artères de la ville d’Abuja pour mettre fin à une manifestation des membres de la secte islamique chiite.

    Les chiites, membres du Mouvement islamique du Nigeria (IMN), se sont rendus lundi matin dans la zone de Maitama à Abuja pour protester contre le maintien en détention de leur chef spirituel, Sheik Ibrahim E-Zakzaky.


    Les agents de sécurité ont repris le contrôle du quartier Unity Fountain et de ses environs, après avoir dispersé les manifestants.

    Un témoin oculaire, Bola Adeniran a déclaré à APA que les problèmes avaient commencé lorsque les membres de l’IMN se sont vu refuser l’entrée à Unity Fountain où ils devraient faire un sit-in pour demander la libération de leur chef.


    Le chef spirituel des chiites basé à Zaria, sa femme et certains de ses fidèles sont en détention depuis 2016 après des affrontements avec des troupes et dans lesquels plus de 300 membres de la secte ont été tués.


    Les membres de la secte avaient bloqué le passage du chef d’état-major de l’armée, le général Tukur Buratai, qui était en mission à Zaria dans l’Etat de Kaduna.


    Une situation similaire avait eu lieu en 2014, entraînant la mort de trois enfants du chef spirituel.


    El-Zakzaky a été victime d’un accident vasculaire cérébral en détention et a récemment été remis en liberté lorsqu'il comparaissait devant la Direction de la sûreté de l’Etat.



    MM/GIK/fss/te/APA

    Réagir à cet article