Burkina Faso-Décès-Dépouille-Rapatriement

Arrivée à Ouagadougou de la dépouille du président de l’Assemblée nationale

APA-Ouagadougou (Burkina Faso)

La dépouille mortuaire de Salifou Diallo, président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, décédé le samedi 19 août à Paris en France, est arrivée ce mercredi après-midi à Ouagadougou, a constaté APA, dans la capitale burkinabè

Initialement annoncée pour 16 heures (locales, gmt) c’est finalement 23 minutes plus tard, que la dépouille du président du parlement burkinabè a atterri à l’aéroport international de Ouagadougou.

C’est sous une pluie battante, en présence des autorités politiques, militaires, parlementaires, religieuses, etc. que le corps du président de l’ l’Assemblée nationale a été extirpé du Pic de Nahouri (Nom de l’avion présidentiel) qui l’a ramené de Paris.

La dépouille a été déposée quelques minutes devant une foule nombreuse composée d’amis et de connaissances, à la sortie de l’aéroport. 

Ensuite, le corps a été installé derrière un véhicule militaire et le cortège funèbre a pris la direction du domicile mortuaire, situé au quartier Ouaga 2000, au sud de Ouagadougou. 

Le corps de Salifou Diallo devrait passer la nuit au domicile mortuaire où il prévu une veillée de prières et des recueillements.

Demain jeudi, avant de regagner Ouahigouya dans l’après-midi, la dépouille va passer, le matin, au siège du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, parti au pouvoir), puis au siège de l’Assemblée nationale. 

Une cérémonie d’hommages est également prévue  au Palais des sports de Ouaga 2000, toujours demain jeudi. 

L’inhumation du corps du de Salifou Diallo est prévue pour le vendredi à Ouahigouya, sa ville natale, située à environ 200 km au Nord de Ouagadougou.

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a décrété un deuil national de trois jours à compter de ce mercredi, en raison du décès du chef du parlement burkinabè.

ALK/of/APA

Réagir à cet article