à l'instant

    Sénégal-Assemblée-Session

    Assemblée nationale sénégalaise : suspension momentanée de la session ordinaire

    APA-Dakar (Sénégal) Par Abdourahmane Diallo

    La session ordinaire unique de l'année 2018-2019 de l'Assemblée nationale du Sénégal, ouverte vendredi matin à Dakar, a été suspendue pour une durée de trente minutes suite à une brouille entre les députés sur la question de la parité, en rapport à certains postes à pourvoir, a constaté APA.

    Les femmes parlementaires de la majorité ont installé la cacophonie au sein de l'hémicycle, réclamant le respect de la parité dans la composition du bureau de l'Assemblée nationale.

     

    Elles demandent, en effet, le remplacement par une femme, du député Pape Diop, ancien président de l’Assemblée Nationale et membre du groupe parlementaire Liberté et Démocratie  (opposition), au poste de huitième vice-président.

     

    En effet, le Groupe parlementaire « Liberté et Démocratie », bâti autour des 18 députés du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) de l’ex-président Abdoulaye Wade et de ses alliés, s’est doté hier jeudi d’un nouveau groupe d’élus, placé désormais sous la présidence de Serigne Cheikh Mbacké alias Cheikh Bara Dolly Mbacké.


    L’entité parlementaire fidèle à l’ex-président Wade a proposé, en sus, les noms de Mamadou Diop ‘’Decroix’’ comme vice-Président du Groupe; Papa Diop comme Vice-Président de l’Assemblée Nationale et Mamadou Lamine Diallo comme Président de Commission.

     

    Ayant constaté cependant cette impasse, le président du groupe parlementaire de la majorité, Aymérou Gningue, a demandé la suspension de la séance "pour qu'on puisse rediscuter des modalités".

     

    Une invite qu'a acceptée le président de l'Assemblée nationale, Moustapha Niasse.

     

    Ouverte ce vendredi, la Session ordinaire unique  l’Assemblée nationale a pour but de renouveler le bureau de  l'Institution dont la composition est régie par l'article 13 du règlement intérieur de l'Assemblée.

     

    L'article 15 de ce même règlement intérieur dispose, à son alinéa 1, que le président de l'Assemblée nationale est élu pour la durée de la magistrature pendant que les autres membres du bureau sont élus pour une durée d'un an.

     


     

    ARD/te/APA

    Réagir à cet article