à l'instant

    • Sénégal : les écoles formation invitées à une pédagogie active

      APA-Dakar (Sénégal) — Les écoles de formation sénégalaises doivent adopter une pédagogie active pour permettre aux étudiants, notamment les nouveaux bacheliers de faire un meilleur choix des filières de...

    • Un opposant togolais agressé à Bruxelles

      APA-Lomé (Togo) — Le président du Nouvel Engagement Togolais (NET, opposition), Gerry Taama a annoncé samedi soir, avoir « été agressé à Bruxelles par des militants se réclamant d'une certaine oppos...

    • Le Congo devient membre de l’Opep

      APA-Brazzaville (Congo) — La candidature du Congo à l’Organisation des pays producteurs et exportateurs de pétrole (Opep) a été adoptée, le 22 juin 2018 à Vienne(Autriche), lors de la réunion des ministres...

    Burkina Faso-Education-Examens

    Burkina: 704 000 candidats à l’épreuve, lundi, du BEPC et du CEP

    APA-Ouagadougou (Burkina Faso) –

    704 132 élèves burkinabè subiront à partir de lundi les examens du Brevet d’étude du premier cycle (BEPC) et du Certificat d’étude primaire (CEP), a annoncé mercredi à Ouagadougou le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation.

    «Ils sont au total 388 897 candidats au CEP et 315 235 candidats au BEPC à débuter, le lundi 18 juin 2018 les examens», a détayé, Stanislas Ouaro, au cours d’une conférence de presse à Ouagadougo.

    Selon le ministre,  «le budget global de la session 2018 (des examens de fin d’année) est de 14 milliards 148 millions 835 mille 119 FCFA».

    L’innovation de la session 2018 des examens est, a-t-il précisé,  «le regroupement de certains centres de compositions du BEPC compte tenu de la prolifération des centres à effectifs réduits engendrée par l’arrivée des candidats du continuum».

    D’après Stanislas Ouaro, les effectifs des candidats au CEP et au BEPC ont connu des hausses là où ceux de l’enseignement technique et  de la formation professionnelle sont en baisse. 

     Selon le ministre, «43 spécialités sont concernées par les examens de l’Enseignement technique et formation professionnelle que sont le BEP et le CAP commerciaux et industriels».

     «Tous les jurys feront un traitement informatisé des résultats  aussi bien au BEPC qu’au BEP  et au CAP», a indiqué le ministre Stanislas Ouaro.


    ALK/cat/APA

    Réagir à cet article