à l'instant

    Centrafrique-Economie-Evaluation

    La BEAC salue la politique économique et budgétaire de la RCA

    APA-Bangui (Centrafrique) De notre correspondant : Pierre Koutoupke -

    Le gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), Abbas Mahamat Tolli, a, au nom du Comité monétaire et financier de l’institution financière, salué la vigueur de l’activité économique en Centrafrique, caractérisée par la consolidation du cadre macroéconomique mais aussi par l’amélioration de la gestion des finances publiques.

    Selon M. Tolli qui s’exprimait à l’ouverture, mardi à Bangui, de la réunion du comité monétaire et financier de la BEAC, les perspectives économiques de la Centrafrique sont prometteuses en ce qu’elles vont dans le sens de l’amélioration de l’assainissement du secteur bancaire.

    Tout en se félicitant de l’existence de potentialités économiques aptes à booster la croissance économique du pays, il a convié les autorités à travailler à la consolidation de la paix et de la stabilité.

    L’économie centrafricaine qui, selon la BEAC, connait, depuis l’année dernière, une croissance tournant autour de 4%, est pour une large part supportée par les institutions de Breton-Wood (Banque Mondiale et Fonds Monétaire International) qui déterminent ses grandes lignes d’action.

    Outre le gouverneur de la BEAC, la réunion du comité monétaire et financier s’est tenue en présence du ministre centrafricain des Finances et président de la cérémonie, Henri Marie Dondra, de son collègue de l’Economie, Félix Moloua, et de plusieurs cadres du monde bancaire et économique de la Centrafrique.

    La réunion du comité monétaire et financier a été suivie du conseil national de crédit, deux rencontres organisées chaque trimestre par la BEAC pour apprécier la santé économique de chacun des six pays membres : Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, RCA et Tchad.


     

    BB/cd/cat/APA

    Réagir à cet article