Afrique – Football -Instance

Comité exécutif CAF : cinq postulants pour quatre postes vacants

APA - Dakar (Sénégal) –

La Confédération africaine de football (CAF) a dévoilé l’identité des cinq postulants aux quatre postes vacants de son Comité exécutif qui doivent être pourvus lors de son assemblée générale ordinaire prévue le 2 février à Casablanca, au Maroc.

Seuls candidats dans leurs zones, le Libyen : Jamal El Jaafri (Nord), le Sénégalais Augustin Senghor (Ouest A) et le Burkinabé Sita Sangare (Ouest B) sont sûrs de passer et d’intégrer le « gouvernement » du football africain.

En revanche, dans la Zone Centre, le Centrafricain Patrice Edouard Ngaissone et le Gabonais Pierre Alain Mouguengui sont en compétition pour un poste.

Ces informations ont été rendues publiques à l’issue de la réunion du Comité exécutif de la CAF, tenue mercredi à Casablanca, le Comité exécutif de la CAF,

A l’occasion, une seule candidature a été invalidée : celle de l’Algérien Bachir Ould Zmirli. Elle a été invalidée, « pour avoir été expédiée en dehors des délais réglementaires », avise l’instance continentale.

La CAF a décidé, le 16 novembre dernier, de tenir une assemblée générale ordinaire, le 2 février prochain, au Maroc, afin d’élire quatre membres supplémentaires de son Comité exécutif qui compte actuellement 20 membres.

Par ce procédé, l’instance compte « mettre un terme au cumul des mandats » au sein de ses instances. A l’occasion, la CAF va également élire les membres de ses organes juridictionnels.


BD/cat/APA

Réagir à cet article