Côte d'Ivoire-Santé-Loisirs

Coronavirus: fermeture en Côte d’Ivoire des parcs publics et sites balnéaires pour un mois

APA-Abidjan (Côte d'Ivoire)

Le ministère ivoirien du Tourisme et des loisirs, a ordonné mercredi la fermeture systématique de tous les parcs publics, sites balnéaires et centres de loisirs pour enfants et adultes pour une période de 30 jours, en raison de la pandémie du Coronavirus, dans un communiqué.

Pour éviter la propagation du Coronavirus, dans les lieux de loisirs, le ministère du Tourisme et des loisirs « donne instruction pour la fermeture systématique de tous les parcs publics, sites balnéaires et centres de loisirs pour enfants et adultes pour une période de 30 jours », indique le communiqué.  

Cette décision intervient suite aux mesures de restrictions du Conseil national de sécurité sur la pandémie à Coronavirus. Au travers de cette note, le ministère du Tourisme et des loisirs invite l’ensemble des acteurs du secteur à se conformer strictement aux mesures de sécurité sanitaire notamment édictées par le gouvernement.

Le ministère du Tourisme et des loisirs appelle au « respect d’une distance d’au moins un mètre entre les personnes dans les grandes surfaces, les maquis, les restaurants, les entreprises, la zone aéroportuaire et les lieux publics », note le texte. 

Il invite également au « respect des mesures d’hygiène corporelle, comportementale, hydrique et alimentaire, à l’interdiction des salutations manuelles, les accolades et embrassades » ainsi qu’à la consommation de la viande de brousse.

Eu égard à cette pandémie, le gouvernement a aussi ordonné la fermeture des boîtes de nuit (pub, caves) des cinémas et des lieux de spectacle pour une période de 15 jours, et suspendu tous les événements sportifs et culturels nationaux et internationaux pour une période de 15 jours.  

La mise en place d’un système automatique de lavage des mains est désormais imposée dans les hôtels, restaurants, maquis, buvettes et autres lieux de restauration, de même que l’utilisation pour tous les usagers de solutions hydro alcooliques dans les hôtels, restaurants, maquis, agences de voyage. 

« Ces instructions sont applicables à compter de ce jour et seront renouvelées en cas de nécessité », mentionne le ministre du Tourisme et des Loisirs dans le communiqué, insistant sur un « strict respect des dispositions » tout en invitant tous les acteurs du secteur à un comportement responsable.

AP/ls/APA

Réagir à cet article