Côte d’Ivoire-Santé-Culture

Côte d'Ivoire: une coiffure et un pagne symbolisant le Covid-19 enflent la toile

APA-Abidjan (Côte d'Ivoire) –

Une coiffure arborée par une jeune dame dénommée « coiffure Coronavirus » et un pagne à l’effigie de la cellule souche du Coronavirus (Covid-19) enflent la toile en Côte d'Ivoire, une manière pour des internautes de tourner en dérision cette maladie.

Sur une photo publiée sur les réseaux sociaux, l’on aperçoit le cliché d’une tresse appelée « coiffure Coronavirus », faite par une jeune dame avec les particules virales de couleur rose, présentant les couronnes de piques du Covid-19.

Outre ce virion avec des couronnes de piques matérialisant la famille des coronavirus, des internautes ont baptisé un pagne Coronavirus. Cette tof montre un pagne de fond blanc avec de fines lignes sous forme de vagues et des protéines de surface bleues, symbolisant le Covid-19.

« Est-ce que l’Ivoirien est normal », écrit un internaute visiblement vexé par cette imagerie, qui pour certains est une façon de tourner en dérision cette pandémie qui, à l’échelle mondiale enregistre une mortalité record.

La grippe aviaire, elle, apparue dans le pays, il y a quelques années, a fait l’objet d’une chanson. L’artiste DJ Lewis, auteur du titre « grippe aviaire », a d’ailleurs sorti en 2009 un album intitulé « stop grippe aviaire » pour amener les gens à dominer ce spectre. 

Selon des images sur la souche du Covid-19, l’on découvre des protéines de surface qui couronnent l’enveloppe des particules virales, permettant au virus de s'accrocher aux cellules biologiques pour les infecter. Une fois à l'intérieur de la cellule, le virion se reproduit. 

A l’instar de plusieurs pays dans le monde, la Côte d'Ivoire fait face à la propagation du Covid-19 qui constitue un défi de santé publique. La pandémie touche aujourd'hui quelque 200 pays dans le monde avec plus de 700 000 cas confirmés. 

Avec 11 nouveaux cas confirmés au 31 mars 2020, la Côte d'Ivoire enregistre 179 personnes contaminées au Covid-19 dont sept guéris et un décès. Pour casser la chaîne de contamination, les autorités ont décidé de l’isolement du Grand Abidjan des villes de l’intérieur du pays.

AP/ls/APA

Réagir à cet article