Ethiopie - PAM - Covid19

Covid-19: Addis-Abeba base du PAM en Afrique

APA - Addis-Abeba (Ethiopia)

Le gouvernement éthiopien et le Programme alimentaire mondial (PAM) ont ouvert mardi un nouveau hub à l’aéroport international de Bole à Addis-Abeba à partir duquel les fournitures, le matériel et les travailleurs humanitaires du Covid-19 seront transportés par avion à travers l'Ethiopie et le reste de l'Afrique.

Le centre aérien humanitaire d'Addis-Abeba s’inscrit dans le cadre d’une initiative des Nations Unies visant à intensifier l'achat et la distribution d'équipements de protection et de fournitures médicales pour la réponse face au Covid-19. Avec les conseils et le soutien du Gouvernement éthiopien, le PAM a installé la plaque tournante à Addis-Abeba et commencé ses opérations cette semaine.

Le premier vol de fret est arrivé en Ethiopie le 13 avril 2020 en provenance des Emirats arabes unis chargé de tabliers, de masques faciaux, de gants, de lunettes, de blouses, de masques et de thermomètres achetés par l'Organisation mondiale de la santé des Nations Unies (OMS) pour être ventilés dans 32 pays africains.

« Grâce au gouvernement de l'Ethiopie, le PAM a collaboré avec les autorités aéroportuaires et douanières pour établir cette plaque tournante aérienne en quelques jours », a déclaré le directeur de pays et représentant du PAM pour l'Ethiopie, Steven Were Omamo. « L'Ethiopie a prouvé sa volonté et son agilité d'agir en tant que dispensateur de soins régional en cette période de crise ».

 Une équipe de 25 personnes de l'aviation et de la logistique du PAM est basée à l'aéroport international de Bole à Addis-Abeba et gère les opérations 24h/24.

L’équipe organise un espace d'entreposage pour le vrac sec, la cargaison à température contrôlée et le stockage frigorifique et ses vols en avant. Le PAM assure également le suivi du fret, la gestion des entrepôts et le service client dans les pays africains en collaboration avec les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies.

« Ce partenariat entre le gouvernement éthiopien, le PAM et l'OMS est conforme à la vision des Nations Unies en Ethiopie et met en évidence la valeur de la collaboration pour répondre aux besoins de millions de personnes », a déclaré le Coordonnateur résident et coordonnateur humanitaire des Nations Unies en Ethiopie. Catherine Sozi.

 Après de nouvelles discussions avec le Gouvernement éthiopien, le PAM prévoit d'organiser et de traiter des vols pour le personnel humanitaire via la plaque tournante d'Addis-Abeba, ainsi que des évacuations médicales.

 Dans le cadre d'un appel mondial à lever deux milliards de dollars pour la réponse contre le Covid-19, lancé par le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires le 25 mars, le PAM demande 350 millions de dollars pour soutenir l'aviation commune, les transports maritimes, le stockage et services de transport et d'ingénierie dans les zones touchées par la pandémie.

MG/abj/fss/cgd/APA

Réagir à cet article