à l'instant

    • Sénégal : les écoles formation invitées à une pédagogie active

      APA-Dakar (Sénégal) — Les écoles de formation sénégalaises doivent adopter une pédagogie active pour permettre aux étudiants, notamment les nouveaux bacheliers de faire un meilleur choix des filières de...

    • Un opposant togolais agressé à Bruxelles

      APA-Lomé (Togo) — Le président du Nouvel Engagement Togolais (NET, opposition), Gerry Taama a annoncé samedi soir, avoir « été agressé à Bruxelles par des militants se réclamant d'une certaine oppos...

    • Le Congo devient membre de l’Opep

      APA-Brazzaville (Congo) — La candidature du Congo à l’Organisation des pays producteurs et exportateurs de pétrole (Opep) a été adoptée, le 22 juin 2018 à Vienne(Autriche), lors de la réunion des ministres...

    Maroc-Algérie-Crash-Condoléances

    Crash d'avion en Algérie: les condoléances de Mohammed VI à Bouteflika

    APA-Rabat (Maroc) -

    Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion au président algérien, Abdelaziz Bouteflika, suite au crash d’un avion militaire près de la base aérienne de Boufarik, qui a fait plusieurs victimes.

    Dans ce message, le Souverain exprime au président Bouteflika et, à travers lui, « aux familles des victimes et au peuple algérien frère, ses vives condoléances et ses sincères sentiments de compassion, implorant le très-haut d’entourer les victimes de sa sainte miséricorde, de les accueillir de son vaste Paradis et d’accorder patience et réconfort à leurs familles ».

    En cette douloureuse circonstance, le Roi réaffirme « sa sympathie » au président algérien, lui exprimant « ses sincères sentiments de compassion et d'estime, priant dieu de préserver de tout malheur l’Algérie et son peuple frère ».

    En Algérie, trois jours de deuil national ont été décrétés après le crash, mercredi, d’un avion militaire transportant 257 personnes peu après son décollage de la base aérienne de Boufarik, au sud d’Alger. Aucun passager n’a survécu.

    Cet accident est la pire catastrophe aérienne (civile ou militaire) survenue en Algérie. La majorité des victimes sont des militaires et leur famille, selon le ministère algérien de la Défense.

    HA/APA

    Réagir à cet article