à l'instant

    Tchad-Politique-Nécrologie

    Décès de l'opposant tchadien Ali Golhor

    APA-N’Djaména (Tchad) Par Adam Hassa Dèye :

    Le porte-parole de la Coordination des Partis Politiques pour la Défense de la Constitution (CPDC), l’une des plus importantes coalitions de l’opposition tchadienne, Ali Gabriel Golhor est décédé dans l’après-midi du jeudi des suites d’une maladie, a appris APA vendredi.

    Originaire de l’extrême sud du Tchad, dans la région du Moyen Chari, l’ancien député Golhor, président du parti Convention pour la Démocratie et le Fédéralisme (CDF), a été d’abord un compagnon de lutte de l’opposant fédéraliste Yorangar, avant de fonder de sa propre formation politique.


    Il était l’un des précurseurs de l’accord politique du 13 août 2007 dont il avait assuré la présidence du comité de suivi. Interrogé par APA, un de ses camarades de la CPDC reconnait en Golhor un homme de parole qui n’hésitait jamais de dire ce qu’il pense d’une situation politique quelconque. « C’était un homme franc », reconnaissent ses compagnons de la CPDC.


    AHD/te/APA

    Réagir à cet article