à l'instant

    Burkina Faso-Presse-Revue

    Elimination des Etalons et justice, au menu de la presse en ligne burkinabè

    APA-Ouagadougou (Burkina Faso) De notre correspondant: Alban Kini

    Les journaux en ligne burkinabè visités par APA, ce samedi, traitent de l’actualité marquée par l’élimination, la veille, de l’équipe nationale du Burkina Faso de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2019) en Egypte, sans oublier de commenter largement, le procès du putsch manqué de septembre 2015.


    «Procès putsch : +Arrêtez de polluer les esprits des gens avec ces audio !+», titre Burkina24.com qui informe que la diffusion des éléments sonores s’est poursuivie ce vendredi 22 mars 2019 au Tribunal militaire de Ouagadougou. 

    Selon ce journal en ligne, cet exercice entre dans le cadre du procès du putsch manqué de septembre 2015 débuté depuis février 2018. 

    «Il faut noter que l’audience du jour a eu lieu en l’absence de Me Dieudonné Bonkoungou, avocat du Général Bassolé, qui s’est retiré de la salle le mercredi 20 mars 2019», relate le confrère.

    Pour sa part, Lefaso.net, autre média en ligne, fait remarquer que les éléments (écoutes téléphoniques) ont porté essentiellement sur les appels téléphoniques du général de gendarmerie Djibrill Bassolé. 

    «Il s’est agi des conversations avec Fatoumata Thérèse Diawara, Bila Bénédicte Jean, le commandant Luc Damiba et Yolande Bélémviré », Rapporte Lefaso.net avant d’ajouter que «pour la première fois, une conversation entre les généraux Djibrill Bassolé et Gilbert Diendéré a fait surface».

    WakatSera.com se contente de titrer : «Procès putsch manqué: suite de la présentation des pièces à conviction», soulignant qu’au total, une cinquantaine d’éléments sonores impliquant principalement le général Djibrill Bassolé, ex-ministre burkinabè des Affaires étrangères, ont été lus à l’audience.

    La presse en ligne évoque également l’élimination des Etalons du Burkina Faso de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui se joue en Egypte en juin 2019.

    Ainsi, Burkina24.com arbore : «Le Burkina ne sera pas à la CAN 2019 », précisant que les Etalons du Burkina ont battu les Mourabitounes de Mauritanie ce 22 mars 2019 au stade du 4-Août de Ouagadougou dans le cadre de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019, avant d’indiquer, mais cette victoire ne suffira pas à qualifier le Burkina à la CAN.

    A ce sujet, Lefaso.net écrit que «malgré leur victoire, ce vendredi 22 mars 2019, face à la Mauritanie (1-0), ils (Les Etalons) arrivent troisième au classement après l’Angola et la Mauritanie.

    Et c’est à juste titre que Fasozine.com affiche les propos de l’entraineur de l’équipe nationale du Burkina Faso,Paulo Duarte qui dit «Je demande pardon au peuple burkinabè».


    ALK/cd/APA

    Réagir à cet article