ACCUEIL NEWS CULTURE ECONOMIE ENVIRONNEMENT FINANCE GENRE POLITIQUE SPORTS
 
 
 
 
Bénin - Ciment 
 
Bientà´t 350 sociétés importatrices du ciment agréées au Bénin 
 
 
 
APA-Cotonou (Bénin)
Le gouvernement béninois envisage d’agréer 350 sociétés importatrices du ciment en vue de résorber la crise dans le secteur cimentier au Bénin, a annoncé ce vendredi à  Cotonou, le ministre du Commerce, Christiane Ouinsavi.
« Pour résorber la crise du secteur cimentier, le gouvernement propose pour le court terme, un agrément de plus de 350 sociétés importatrices de ciment, l’importation de ciment par les sociétés productrices en appoint à leurs productions, l’intensification des opérations de contrôles de la commercialisation du ciment », a déclaré Christiane Ouinsavi.

Outre cette disposition prise par l’exécutif béninois, à court terme, le gouvernement envisage également à moyen terme, l’installation de deux unités intégrées de production de ciment la Nocibe à Massè et la Société générale du Ciment ( Scg) à Djrègbé, l’autorisation à la Société des Ciments du Bénin d’installer un troisième broyeur dans son usine ainsi que des silos au port de Cotonou, l’accroissement de la capacité de production de la Scb Lafarge.

Le secteur cimentier du Bénin traverse, depuis ces deux dernières années, une crise caractérisée par une pénurie du ciment et une spéculation du prix de ce produit.

« Le ciment est devenu depuis ces derniers temps un produit très rare au Bénin. La rareté de ce produit sur le marché béninois a entraîné à une flambée de prix, allant de 90 000 à 120 000 francs CFA sur la tonne de ce produit », a déploré , Patrice Vinangni, un entrepreneur des Travaux publics.

Pour le ministre béninois du Commerce, la cause essentielle de la pénurie et de la spéculation réside dans l’insuffisance de l’offre par rapport à la demande.

« Au Bénin, le secteur cimentier est contrôlé par trois sociétés distributrices, notamment, la Société des Ciments du Bénin (SCB) ; la Société des Ciments du Bénin –Larfage et la Cimbénin, avec une capacité de production qui avoisine 1.350.000 tonnes de ciment par an pour une demande estimée à plus de 2.000.000 de tonnes », a-t-elle expliqué.

MT/of/APA
2010-06-04 19:55:49
 


 
 
 
RUBRIQUES
 
ZONE DE COUVERTURE
  • Pays
  • Partenaires
  • Sous région
 
 
 
 
 
 

Présentation - Réseaux - Abonnements - Conditions d'utilisation - Produits - Ethique - Contacts
 
Agence de Presse Africaine - Droits de reproduction sous autorisation pr�alable