ACCUEIL NEWS CULTURE ECONOMIE ENVIRONNEMENT FINANCE GENRE POLITIQUE SPORTS
 
 
 
Sénégal-Culture-Dak'Art 2008-Design 
 
Le design a ouvert son salon dans le Dak'Art 2008 
 
 
 
APA Dakar (Sénégal)
Le vernissage du salon international du design a eu lieu samedi à  la galerie «Le Manège» à  Dakar, en présence du ministre sénégalais de la culture Mame Birame Diouf et des responsables de la biennale de l'art africain contemporain «Dak'Art 2008 » ouverte la veille.
A cette occasion, M. Diouf a affirmé que le salon du design est devenu une des composantes les plus attendues du Dak'art.

Selon lui, le thème de l'exposition «Afrique: miroir» exprime une réflexion féconde qui s'adapte au design car «le miroir reflète nos phantasmes, nos rêves et nos désirs».

Le créateur qui «nous propose le beau» est en parfaite symbiose avec cette réflexion», a-t-il dit, soulignant la pertinence du projet de marché africain des arts proposé par le président du Sénégal Abdoulaye Wade.

«Le design est la meilleure rencontre entre l'art et l'économie», a déclaré le ministre de la culture, saluant «les figures de proue qui apparaissent de plus en plus dans le design en Afrique». D'où la mission de mise en marché des prototypes.

Les 12 designers sélectionnés dans le cadre de la 8ème édition du Dak'Art se sont illustrés par la richesse et l'originalité de leurs oeuvres, a constaté APA.

Il y avait exposé des lampes halogènes en fer et bois, renvoyant aux trônes togolais, un canapé en forme de banane, des fauteuils stylés d'une esthétique recherchée et deux tables en jonc rappellant les vans utilisés pour trier le riz en Afrique de l'Ouest.

La designer marocaine Khadija Kabbaj a expliqué à APA qu'il s'agit de «tables gigognes » avec un graphisme travaillé. « J'ai voulu montrer des objets généralement cachés dans une cuisine pour en faire des tables», a dit Khadija Kabbaj, fière d'avoir été sélectionnée pour la biennale pour justement montrer ses «assiettes en table».

Car toute l'œuvre de la designer marocaine est constituée essentiellement d’assiettes surdimensionnées fabriquées avec du matériel naturel pour décorer les intérieurs aussi bien en Afrique qu'ailleurs.

Selon la Marocaine, le design commence timidement à être reconnu en Afrique et il faudrait plus de rencontres comme la biennale pour des échanges. « Au Maroc comme en Afrique, les gens sont intéressés par ce que font les créateurs», a-t-elle dit, soulignant qu’il faudrait un marché pour une production en série des objets, afin de développer le secteur.

Douze designers en provenance de 11 pays d'Afrique ont été sélectionnés pour le salon du design de cette 8ème biennale de l'art africain contemporain qui prend fin le 9 juin prochain à Dakar.



ATS/lmm APA
2008-05-11 17:10:02
 


 
 
 
RUBRIQUES
 
ZONE DE COUVERTURE
  • Pays
  • Partenaires
  • Sous région
 
 
 
 
 
 

Présentation - Réseaux - Abonnements - Conditions d'utilisation - Produits - Ethique - Contacts
 
Agence de Presse Africaine - Droits de reproduction sous autorisation pr�alable