ACCUEIL NEWS CULTURE ECONOMIE ENVIRONNEMENT FINANCE GENRE POLITIQUE SPORTS
 
 
 
 
Togo-Arabie-Hadj 2008 
 
Une mission togolaise bientà´t en Arabie Saoudite pour préparer le pèlerinage musulman  
 
 
 
APA- Lomé (Togo)
Une mission conduite par le ministère togolais des affaires étrangères va se rendre bientà´t en Arabie Saoudite pour préparerle pèlerinage des musulmans togolais, souvent confrontés à  des problèmes logistiques, a appris APA de bonne source à  Lomé.
La mission doit «préparer tous les aspects du Hadj, notamment les questions de logement, de visas et tous les autres aspects techniques », a déclaré le ministre togolais de l'Administration territoriale, Pascal Bodjona.

Une commission nationale du Hadj chargée de l'organisation du prochain pèlerinage à la Mecque des musulmans togolais vient d’ailleurs d’être mise sur pied à Lomé.

«Notre commission a pour mission d'organiser le Hadj, de définir les critères pour l'accord d'agrément aux agences désireuses d'être impliquées dans cette organisation», a indiqué M. Bodjona.

Il a ajouté que «les agréments seront donnés sans complaisance pour les agences qui respecteront les critères que nous allons définir ceci pour le bien de tous les citoyens, de tous les musulmans qui veulent accomplir ce rite».

L'organisation du Hadj, qui relève normalement de l'Union musulmane du Togo, a connu par le passé de sérieuses difficultés. Des centaines de pèlerins togolais ne sont parfois pas parvenus à faire le déplacement de l'Arabie Saoudite, laissés en rade à Lomé par des agences de pèlerinage sans scrupule, après avoir pourtant perçu d’importantes sommes d’argent.

L'année dernière, il aura fallu que les autorités togolaises elles-mêmes supervisent les départs des différentes vagues de pèlerins.

Le gouvernement togolais a d'ailleurs reconnu le 16 avril dernier, lors d'un conseil des ministres, que les candidats au pèlerinage sur lieux saints de l'Islam sont régulièrement abusés par des organisations sans scrupule qui n'hésitent pas à détourner les sommes d'argent collectées, empêchant les pèlerins de se rendre sur les lieux saints.

Selon plusieurs sources, les Musulmans représentent 20% de la population togolaise qui comprendrait également 29% de Chrétiens et 51% des adeptes de religions traditionnelles.

NT/lmm APA
2008-05-23 09:19:36
 


 
 
 
RUBRIQUES
 
ZONE DE COUVERTURE
  • Pays
  • Partenaires
  • Sous région
 
 
 
 
 
 

Présentation - Réseaux - Abonnements - Conditions d'utilisation - Produits - Ethique - Contacts
 
Agence de Presse Africaine - Droits de reproduction sous autorisation pr�alable