ACCUEIL NEWS CULTURE ECONOMIE ENVIRONNEMENT FINANCE GENRE POLITIQUE SPORTS
 
 
 
 
Cameroun – Medias  
 
L’Union des journalistes du Cameroun presse le gouvernement d’appliquer la Convention de Florence 
 
 
 
APA-Yaoundé (Cameroun)
L’Union des journalistes du Cameroun (UJC) vient de demander au gouvernement d’appliquer la Convention de Florence et son Protocole additionnel de Nairobi, en vue d’alléger de manière substantielle les charges qui pèsent sur les entreprises de presse.
Dans une déclaration rendue publique dimanche, le plus important regroupement de la profession estime qu’un tel «allègement permettrait un meilleur traitement salarial des employés».

Cette prise de position intervient au lendemain de la signature, le 12 novembre dernier, de la Convention collective de la presse et des activités connexes, considérée par l’UJC comme «un pas supplémentaire dans l’effort de structuration et de consolidation de l’entreprise de presse en même temps qu’elle aide à l’assainissement de la profession».

L’UJC rappelle au gouvernement que les dispositions de la Convention de Florence sont déjà intégrées dans le Code général des impôts en vigueur au Cameroun.

Ledit Code exonère de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) les opérations de composition, d’impression, d’importation et de vente des journaux et périodiques à l’exclusion des recettes de publicités, les intrants et les biens d’équipement destinés à ces opérations acquis par les sociétés de presse ou d’édition des journaux et périodiques».

Pour l’Union, la mise en application de ces dispositions ne dépend plus que du ministre en charge des Finances et celui chargé de la presse d’établir et de rendre publique la liste de ces intrants et biens d’équipement.
FCEB/aft/APA
2008-11-30 21:42:33
 


 
 
 
RUBRIQUES
 
ZONE DE COUVERTURE
  • Pays
  • Partenaires
  • Sous région
 
 
 
 
 
 

Présentation - Réseaux - Abonnements - Conditions d'utilisation - Produits - Ethique - Contacts
 
Agence de Presse Africaine - Droits de reproduction sous autorisation pr�alable