ACCUEIL NEWS CULTURE ECONOMIE ENVIRONNEMENT FINANCE GENRE POLITIQUE SPORTS
 
 
 
Bénin-Politique-Gouvernance 
 
2008, le Bénin examiné par le Mécanisme africain d'évaluation 
 
 
 
APA-Cotonou (Bénin)
En 2008, le Bénin a été le sixième pays africain à  se faire évaluer par ses pairs grà¢ce à  une volonté politique manifeste et à  la mise en place rapide d'une stratégie pour la gestion du processus national du Mécanisme Africain d'évaluation par les pairs (MAEP).
«En janvier 2008, lors du huitième forum des Chefs d'Etat et de
gouvernement participant au MAEP, à Addis Abeba en Ethiopie, le Bénin a présenté son rapport d'évaluation aux pairs qui lui ont délivré un
satisfecit par rapport au progrès réalisé », a confié à APA Mariam A. Boni Diallo, conseiller diplomatique du président Yayi Boni.

Avec ce succès, a-t-elle poursuivi, le Bénin est devenu le pays le plus
consulté par les pays désireux de s'engager ou déjà engagés dans le
processus du Mécanisme africain d'évaluation par les pairs (MAEP) .

«La preuve, le Bénin a reçu la visite des délégations du Niger, du Congo
Brazzaville, venues s'imprégner de son expérience en la matière », a-t-elle indiqué.

Outre ces consultations des pays désireux de s'engager dans le processus du MAEP, le Bénin a été également désigné en juin 2008, à Charm El Sheikh, en Egypte, pour abriter la première session extraordinaire du MAEP.

A cet effet, une dizaine de chefs d'Etat et de gouvernement du continent
africain sont venus au mois d'octobre dernier à Cotonou participer au premier forum extraordinaire du Mécanisme Africain d'Evaluation par les pairs (MAEP).

« Ces assises de Cotonou, font suite au 9ème Sommet du MAEP qui s'est
déroulé le 29 juin 2008 à Charm El Sheikh, en Egypte", rappelle la conseillère diplomatique du président Yayi Boni.

Selon elle, au cours de ce 9ème sommet, les Chefs d'Etat et de Gouvernement avaient décidé de la tenue d'une session extraordinaire afin de poursuivre l'examen du rapport d'évaluation de la République Fédérale du Nigeria, suspendu pour raison d'agenda.

Le rapport consacré au Burkina Faso devrait y être examiné en abordant d'autres points inscrits à l'ordre du jour, a précisé Mme Aladji Boni Diallo.

Au cours des assises de Cotonou, les Chefs d'Etat et de gouvernement,
membres du MAEP, ont effectivement examiné les rapports du Nigeria et du Burkina Faso, qui ont achevé leur processus d'évaluation, la question du renouvellement de la moitié des membres du Panel décidée par le 8eme Sommet du MAEP

Elle a tenu à souligner que le choix du Bénin pour abriter l'événement est une reconnaissance des avancées démocratiques et de la qualité du rapport d'évaluation du pays.

Un Plan d'action issu de l'évaluation du MAEP préconise un engagement financier qui s'élève à 2.388.890.000 dollars US soit environ 1000 milliards FCFA sur la période 2008-2015.

Le MAEP est un instrument du Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD) auquel les pays membres de l'Union africaine ont adhéré volontairement.

Le but est d'adopter des politiques, normes et pratiques en vue de promouvoir en Afrique la stabilité politique à travers la démocratie et la gouvernance politique, une croissance économique élevée, un développement durable et l'intégration économique sous-régionale et continentale accélérée.

Vingt neuf pays sont membres du Forum du MAEP. Neuf sessions de ce Forum sont déjà tenues et ont permis l'évaluation et l'adoption de 9 rapports concernant le Ghana, le Rwanda, le Kenya, l'Afrique du Sud, l'Algérie, le Bénin , l'Ouganda, le Nigeria et le Burkina Faso.
MT/mn/APA
2008-12-18 09:41:22
 


 
 
 
RUBRIQUES
 
ZONE DE COUVERTURE
  • Pays
  • Partenaires
  • Sous région
 
 
 
 
 
 

Présentation - Réseaux - Abonnements - Conditions d'utilisation - Produits - Ethique - Contacts
 
Agence de Presse Africaine - Droits de reproduction sous autorisation pr�alable