ACCUEIL NEWS CULTURE ECONOMIE ENVIRONNEMENT FINANCE GENRE POLITIQUE SPORTS
 
 
 
 
Cà´te d’Ivoire - Football - CHAN  
 
Bouaké enfin dans la fièvre du CHAN 
 
 
 
APA - Bouaké (Cà´te d’Ivoire) -
En dépit de l’élimination de l’équipe nationale de la Cà´te d’Ivoire du 1er Championnat d’Afrique des nations (CHAN) de football réservé aux joueurs locaux, le public de Bouaké (379 km au nord d’Abidjan) ne boude pas les matches qui se déroulent au stade de la Paix de la ville, d’où l’engouement, a constaté APA dans la métropole du nord.
« Je ne suis pas surpris par le spectacle que les équipes de la poule B (Ghana, RD Congo, Zimbabwe, Libye) nous ont offerts. C’est la concrétisation de leurs efforts qui nous ont garanti ces beaux spectacles pendant une semaine », se réjouit Katia Coulibaly.

«Tout le public de Bouaké est sorti pour supporter les équipes en compétition », renchérit Arsène Similé.

L’ambiance footballistique se trouve maintenant à Bouaké, estime Ali Sow, ajoutant que « vous voyez tout ce monde dans le stade. Le public n’apprécie que de beaux spectacles ».

Pour Boutélési, un autre mordu du football « le fait que tout le public de Bouaké soit au stade est un grand esprit sportif ».

« Je profite pour lancer un message aux autorités qui est de programmer régulièrement des matchs ici, à Bouaké, pour aider le public à oublier ces années de guerre. Cela ferait du bien et participerait à la réconciliation et à la paix », poursuit-il.

« Le publique de Bouaké est formidable. Bien que l’équipe de Côte d’Ivoire soit éliminée, nous sommes là au stade pour soutenir les pays frères qui sont venus jouer chez nous. Les matches sont beaux et nous sommes ravis », ajoute Aboubacar Samaké.

Les populations de Bouaké, deuxième ville du pays et sous contrôle des Forces Nouvelles (ex rébellion) ont, au début, snobé le CHAN, les équipes évoluant devant des gradins vides.

Mais la fièvre du CHAN semble d’être s’emparée de la localité lors de la dernière semaine de la compétition. Ainsi, le dernier match de poule entre le Ghana et la RD Congo (3-0) et la demi-finale entre le Ghana et le Sénégal ont attiré du monde sur les gradins du stade de la Paix.

Au vu de cet engouement tranchant avec l’indifférence d’Abidjan, Bouaké s’est mis à rêver d’abriter la finale de la compétition devant opposer dimanche le Ghana à la RD Congo, deux ex-équipes de la poule B.



LS/mbt/APA
2009-03-05 17:07:17
 


 
 
 
RUBRIQUES
 
ZONE DE COUVERTURE
  • Pays
  • Partenaires
  • Sous région
 
 
 
 
 
 

Présentation - Réseaux - Abonnements - Conditions d'utilisation - Produits - Ethique - Contacts
 
Agence de Presse Africaine - Droits de reproduction sous autorisation pr�alable