ACCUEIL NEWS CULTURE ECONOMIE ENVIRONNEMENT FINANCE GENRE POLITIQUE SPORTS
 
 
 
Niger-Presse-Livre 
 
Le journaliste Abba Seidik explore les «misères» de la presse nigérienne 
 
 
 
APA-Niamey(Niger)
Le journaliste nigérien, Abba Seidik, dresse le portrait de la presse nigérienne dans ses périodes de joies et de tracas à  travers la publication de « La presse au Niger : à‰tats des lieux et perspectives », un ouvrage qui vient de paraà®tre aux éditions l’Harmattan, à  Paris, a constaté APA.
Dans cette publication -une première consacrée aux médias- qui se décline en quatre chapitres, l’auteur explore les réalités de la presse nigérienne en passant « au crible l’ensemble des difficultés auxquelles elle est confrontée ».

L’histoire des médias du Niger est indissociable de la marche de ce pays de son indépendance aux mouvements démocratiques des années 1990, au lendemain desquels les autorités ont consacré le pluralisme dans les médias.

Le paysage médiatique nigérien est aujourd’hui riche d’une cinquantaine de titres assortis de 25 radios commerciales et 6 chaînes de télévisions (dont deux publiques), une centaine de radio communautaires et une agence de presse publique.

Dans la première partie de son livre, M.Seidik, examine le cadre juridique et socioéconomique du journalisme au Niger, en distinguant la situation des médias publics de celle de la presse privée.

Avec un détour sur la typologie des médias nigériens et les pesanteurs socioéconomiques qui influent sur leur expansion, le journaliste qui a travaillé dans la presse privée nigérienne, revient aussi sur les relations entre la presse et le pouvoir.

Évoluant dans un contexte dépourvu d’une véritable messagerie et exacerbé par la modicité de la publicité, la presse nigérienne peine à se frayer un chemin vers la professionnalisation, en raison également du niveau de formation de ses animateurs.

«Ensemble, ces difficultés conjecturelles et structurelles ont gêné le développement de la presse nigérienne. Et surtout sa professionnalisation» résume l’ouvrage, rapportant que le Niger demeure un des rares pays d’Afrique de l’Ouest à ne pas disposer de quotidien privé.

Auteur en 2008 de « Le Niger face au Sida : atouts et faiblesse de la stratégie nationale contre la pandémie », M. Seidik a été correspondant à Paris de l’Agence panafricaine d’information (PANAPRESS) avant d’intégrer la Banque africaine développement (BAD).



DS/mn/APA
2009-03-30 17:44:50
 


 
 
 
RUBRIQUES
 
ZONE DE COUVERTURE
  • Pays
  • Partenaires
  • Sous région
 
 
 
 
 
 

Présentation - Réseaux - Abonnements - Conditions d'utilisation - Produits - Ethique - Contacts
 
Agence de Presse Africaine - Droits de reproduction sous autorisation pr�alable