à l'instant

    Côte d’Ivoire-Politique

    Gon Coulibaly affirme ne pas avoir de doute sur l’engagement du président du Sénat au Rhdp

    APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

    Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a dit jeudi ne pas avoir de doute sur l’engagement du président du Sénat, Jeannot Kouadio Ahoussou, sur son engagement au Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), le parti au pouvoir, face à la presse.

    M. Coulibaly qui répondait à une question d’un journaliste sur des rumeurs concernant le départ de M. Ahoussou de la tête du Senat, a déclaré ne pas avoir d’information à titre personnel qui lui permet de « mettre en doute son engagement par rapport à ce grand projet de rassemblement des Ivoiriens » qu'est le Rhdp.

    « Personnellement, moi, je n’ai pas entendu de rumeurs sur le départ de M. Ahoussou Jeannot de la présidence du Sénat », a fait savoir le Premier ministre ivoirien, soutenant que « déjà, lors de la création du Rhdp » le chef du Sénat était présent.

    Il a insinué qu'il ne peut pas commenter cette rumeur, toutefois « à un moment donné, toutes les institutions de la République pour une question de cohérence devront avoir à leur tête des personnes qui sont en parfaite cohérence avec la majorité politique ».  

    « Je n’ai pas d’élément qui me permet de dire le contraire en ce qui concerne M. Ahoussou Jeannot », a laissé entendre M. Gon Coulibaly,  qui a ensuite expliqué le non fonctionnement du Senat en plein régime.  

    « Il se trouve qu'au niveau du Sénat, en date d’aujourd'hui, nous n’avons pas encore tous les organes de l’institution qui ne sont pas encore en place. Nous n’avons pas le bureau du Sénat encore en place et les Commissions », a fait observer M. Coulibaly.

    Pour ne pas bloquer les activités parlementaires, les prérogatives ont été dévolues selon la Constitution de la République à l’Assemblée nationale qui exerce la priorité des fonctions parlementaires, a-t-il poursuivi.

    « Nous espérons qu'assez rapidement, pour la session d’avril, toutes les conditions seront réunies pour que le Senat puisse être fonctionnel et puisse prendre sa place au sein des institutions de la République », a affirmé le chef du gouvernement ivoirien. 

     M. Jeannot Kouadio Ahoussou est issu du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci), ex-allié au pouvoir,  qui envisage de présenter un candidat à la présidentielle de 2020. Le désir du pouvoir est qu' il rejoigne les rangs du Parti Rhdp unifié, la coalition au pouvoir.

    L’ex-président du Parlement, Guillaume Soro, qui a refusé d’adhérer au Parti Rhdp unifié, a démissionné de la présidence du perchoir le 8 février 2019, lors d’une session extraordinaire. 

    AP/ls/APA

    Réagir à cet article