à l'instant

    Côte d’Ivoire-Poste-Congrès

    Installation à Abidjan du Comité national d’organisation du 27è Congrès de l’UPU

    APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

    Le vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan, a procédé lundi soir à l’installation du Comité national d’organisation du 27è Congrès de l’Union postale universelle (UPU) prévu à Abidjan du 10 au 28 août 2020, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

    M. Duncan a lancé les activités des organes du Comité national d’organisation de ce 27è Congrès de l’UPU lors d’une cérémonie à l’auditorium de la primature. Ces organes sont notamment le Comité national de pilotage, le Comité national d’orientation et d’impulsion, le secrétariat permanent à l’organisation et le Comité scientifique.

    « La tâche sera longue, mais nous avons confiance aux uns et aux autres », a lancé le vice-président ivoirien à l’endroit des membres du Comité qui comprend plusieurs personnalités dont des ministres de la République.

    Après l’Égypte en 1934, la Côte d'Ivoire accueillera du 10 au 28 août 2020 le 27è Congrès mondial de l’UPU, la deuxième en terre africaine 86 années plus tard. Le ministre de l’Économie numérique et de la Poste Claude Isaac Dé s’est engagé à « relever les défis » en sa qualité de président du Comité national de pilotage.

    Durant le congrès, la Côte d'Ivoire devra présider les travaux pendant les trois semaines de l’événement. En outre, le pays devrait assurer après la session la présidence du Conseil d’administration de l’UPU de 2021 à 2024,  soit pendant quatre ans. 

    A ce poste, la personnalité qui représentera l’Etat ivoirien sera un contributeur de taille dans la recherche de solutions des grandes questions postales et connexes, à savoir les questions environnementales, douanières, commerciales et sécuritaires.

    En tant que pays hôte du congrès, la Côte d’Ivoire bénéficiera de projets de pérennisation. Deux actions ont d'ores et déjà été identifiées, à en croire le vice-président ivoirien, qui annonce la mise en place d’une vitrine sur la Poste du futur et la construction d’un Centre national de tri postal.

    Le centre national de tri postal devrait se situer en zone portuaire. Quant à la Poste du futur, l’UPU s’est engagée à apporter une contribution financière de 100.000 euros (65,59 millions de Fcfa) et des équipements.

    Cette poste du futur devrait être établie dans les bureaux de la poste sis à l’université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan où le site devrait être libéré assez rapidement pour permettre la réalisation de ce projet.

    Quant aux exigences concernant le centre national de tri postal en zone portuaire, les études sont en cours au terme desquelles le projet fera l’objet d’une communication spécifique en Conseil des ministres pour sa modalité de financement, a fait savoir M. Duncan.

    Le directeur général du Bureau international de l’UPU, Bishar Hussein, présent à cette cérémonie, s’est félicité pour la capacité de la Côte d'Ivoire à pouvoir accueillir ce congrès mondial, ainsi que de son leadership et l’intérêt du pays à tenir cet évènement.

    L'UPU constitue le principal forum de coopération entre les acteurs du secteur postal, permettant d'assurer un véritable réseau universel de produits et de services postaux.  Cet événement d’envergure internationale mobilisera plus de 3 000 délégués en provenance de 192 pays.

    La Stratégie postale mondiale d’Abidjan (SPMA) devrait être élaborée. En outre, il devrait avoir le renouvellement des organes dirigeants de l’UPU. La Côte d'Ivoire qui a signé avec l’UPU un cahier des charges, veut ainsi anticiper sur les défis liés à l’organisation. 

    AP/ls/APA

    Réagir à cet article