à l'instant

    Maroc-Internet

    Internet: un taux de croissance annuelle de 30% au Maroc

    APA-Rabat (Maroc)

    Le parc Internet (fixe et mobile) s’est établi à 22,2 millions à fin 2017, s’inscrivant ainsi en hausse annuelle de 30,1% avec un taux de pénétration de 63,67%, alors que l’Internet mobile s’est établi à 20,83 millions d’abonnés et marque une progression annuelle de 31,69% (soit près de 5 millions abonnements nets), selon des statistiques publiées mercredi par l’Agence marocaine de Réglementation des Télécommunications (ANRT).

    Pour ce qui est de l’Internet mobile 4G, il a atteint plus de 6,8 millions de clients à fin décembre 2017, contre 2,8 millions de clients une année auparavant, soit une hausse annuelle de près de 143%. Le parc de l’ADSL s’établit à près de 1,32 million d’abonnements en 2017 contre 1,23 million en 2016.

    Quant au parc mobile, il s’établit à 43,92 millions d’abonnés à fin 2017 avec un taux de pénétration de 126%, et enregistre une hausse annuelle de 5,8%. La répartition du parc mobile, selon le mode de facturation, fait ressortir une croissance annuelle de 10,38% du parc postpayé qui a atteint 3,29 millions abonnés. Le parc des abonnés prépayés s’est établi à 40,62 millions abonnés à fin 2017, en hausse de 5,43% sur un an.

    Le parc du fixe (y compris de mobilité restreinte) marque, quand à lui, une quasi-stagnation et s’établit à 2,05 millions, portant la pénétration du fixe à 5,87% à fin 2017. Durant 2017, le parc FTTH (Fiber To The Home) a atteint 36.347 abonnés contre 10.657 un an auparavant.

    Quant aux usages, l’usage moyen sortant mensuel par abonné mobile a enregistré une baisse en 2017. Le nombre de minutes mobiles consommées a atteint 108 mn en moyenne par client et par mois, contre 113 mn durant 2016. Cette baisse est la conjugaison des effets de la baisse du trafic sortant global et de l’augmentation du parc des abonnés mobiles durant 2017.

    Le volume global des minutes sortantes des réseaux mobiles s’établit, durant l’année 2017, à 55,2 milliards de minutes, enregistrant une baisse de 4,2% par rapport à l’année 2016.

    Par ailleurs, le prix des communications mobiles, mesuré par le revenu moyen par minute (ARPM 2 ), qui s’établit à 0,23 DHHT/min à fin 2017, est en stagnation par rapport à la même période de 2016. Au niveau des réseaux fixes et nouvelle génération, l’ARPM passe de 0,94 DHHT/min à fin 2016 à 1,05 DHHT à fin 2017.

     

    HA/APA

    Réagir à cet article