à l'instant

    • Migrations : Le Pacte mondial adopté à Marrakech

      APA-Marrakech (Maroc) — Le Pacte mondial en faveur d'une migration, sûre, ordonnée et régulière a été adopté ce lundi 10 décembre 2018 à Marrakech, en présence de représentants de 159 pays étaient présent...

    • La tension du retrait de la CAN 2019 ne retombe pas dans les jour...

      APA-Yaoundé (Cameroun) De notre correspondant : Félix Cyriaque Ebolé Bola - — Avec virulence, les journaux camerounais parus lundi dénoncent ceux qui, à leurs yeux, sont les responsables du retrait au pays de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations...

    • La MSEA-Sénégal sur les pas de la MGPAP-Maroc

      APA-Rabat (Maroc) — La Mutuelle de Santé des Agents de l’Etat du Sénégal la MSAE -Sénégal- a organisé du 6 au 9 décembre 2018 dans la ville de Fatick et régions, la 4ème édition des journées de la Mut...

    Cameroun-Bad-Infrastructures

    La Bad appuie la construction d’un pont entre le Cameroun et le Tchad

    APA-Douala (Cameroun)

    Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a accordé un prêt de 29,5 milliards f cfa au Cameroun pour le financement partiel du projet de construction du pont sur le fleuve Logone entre les villes de Yagoua au Cameroun et Bongor au Tchad, a annoncé lundi le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT).

    L’information découle d’un double décret du chef de l’Etat camerounais Paul Biya, habilitant le MINEPAT à signer deux accords de prêt dans ce sens.

    Le premier d’un montant de 21,8 milliards de francs CFA est destiné au financement partiel du projet de construction du pont sur le fleuve Logone dans la région de l’Extrême-nord, reliant Cameroun au Tchad.

    Le deuxième accord de prêt autorise le gouvernement à signer avec le Fonds africain de développement (FAD), un accord de prêt d’un montant de 7,7 milliards de francs CFA, pour le financement du projet de construction du pont sur le fleuve Logone.

    D’un coût de 92 milliards de francs CFA, dont 58% à financer par l’Etat du Cameroun, et 42% pour l’Etat tchadien, le lancement des travaux de construction de cette infrastructure est prévu en juin 2018.

    Il s’agit là du second pont entre le Cameroun et le Tchad, après celui de Nguéli qui relie les deux pays à partir des villes camerounaise et tchadienne de Kousseri et Ndjamena.


    MBOG/te/APA

    Réagir à cet article