à l'instant

    Mali-Electrification solaire

    Une banque marocaine s’engage à financer un programme d’électrification solaire au Mali

    APA-Bamako (Mali)

    Une banque marocaine a annoncé, lundi, la signature d’une convention portant sur le financement d’un programme de fourniture et d’installation de systèmes solaires photovoltaïques en zone rurale avec l’Agence des énergies renouvelables du Mali (AER), partenaire technique de l’opération.

    Une note d’information transmise à APA, précise que l’accord a été signé le mardi 12 novembre dernier, par MM. Habib Blédou et Souleymane Berthé, respectivement Directeur général de la Banque Atlantique, filiale du groupe Banque Centrale Populaire du Maroc   et Directeur général de l’Agence des énergies renouvelables du Mali (AER).

    A travers ce partenariat, cette banque marocaine s’investit dans le financement d’une série de projets au Mali, en vue de relier les populations aux infrastructures sociales de base notamment, en matière d’eau potable ainsi que d’énergie fiable, durable et respectueuse de l’environnement, facilitant par la même occasion l’accès au système de santé et d’éducation.

    La sélection des projets, conjointement réalisée par les deux partenaires a permis d’identifier Keniébougou, un village d’environ 1 000 âmes, situé à 35 Km de la ville de Ségou comme première localité bénéficiaire.

    Le principe du programme étant de couvrir les besoins de base des populations de chacune des localités retenues, tels que l’électrification de centre de santé et d’écoles élémentaires, l’installation de lampadaires solaires pour l’éclairage public, la fourniture de séchoirs et enfin l’installation de systèmes d’adduction d’eau potable.

    L’Agence des énergies renouvelables du Mali (AER) en tant que partenaire technique s’engage à organiser les missions d’identifications et de sensibilisation des populations des localités ciblées, suivies de propositions techniques et financières dans le cadre de la réalisation des travaux, de la mise en œuvre des activités de formation des utilisateurs et des techniciens locaux.

    LS/APA

    Réagir à cet article