à l'instant

    Sénégal-Afrique-Développement

    La BOAD approuve de nouveaux financements à hauteur de 138 milliards FCFA

    APA-Dakar (Sénégal)-

    Le Conseil d’administration de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), réuni mercredi à Dakar, pour sa 104ème session ordinaire, a approuvé de nouveaux financements estimés à près de 138 milliards FCFA, rapporte un communiqué de l’institution financière reçu jeudi à APA.

    «Après avoir approuvé le procès-verbal de sa 103ème réunion tenue le 14 décembre 2016 à Bamako (Mali), le Conseil a arrêté les comptes de la BOAD pour l’exercice clos le 31 décembre 2016, qui seront soumis à l’approbation du Conseil des Ministres de l’Union Monétaire Ouest-Africaine (UMOA). Il a également approuvé 13 nouveaux financements pour un montant de 137,75 milliards de F CFA, portant à 4 547,15 milliards de FCFA le montant total des engagements de la BOAD depuis le démarrage de ses activités opérationnelles en 1976, pour 1060 opérations», indique le communiqué.

    Il souligne que le CA a également approuvé le financement partiel d’autres projets, dont l’aménagement de 3 308 ha des casiers I et II dans la plaine de San-Est (Mali) et le renforcement de la résilience de l’agriculture face aux changements climatiques à travers des techniques modernes d’irrigation (Niger).

    Ce dernier projet concerne 1 000 ha de périmètres maraîchers qui seront aménagés en unités de 1 à 5 ha équipées de kits solaires photovoltaïques pour l’alimentation en énergie du système d’irrigation, pour un montant de 10 milliards de FCFA.

    Le Conseil d’administration de la BOAD a également autorisé la mise en place d’un prêt subordonné et d’une ligne de refinancement en faveur d’ORABANK Côte d’Ivoire (ORABANK CI).

    Le montant cumulé des deux opérations s’élève à 20 milliards de FCFA.

    Les administrateurs ont émis un avis favorable sur une proposition de révision des Statuts de la BOAD, le Rapport annuel 2016 de la BOAD et l’état de recouvrement des créances sur prêts de la BOAD au 28 février 2017.

    Ils ont également approuvé une note relative à la désignation de la BOAD pour la gestion en fidéicommis de la participation des Etats membres de l’UEMOA dans le capital social de la Société africaine des biocarburants et des énergies renouvelables (SABER) et les modalités de rééchelonnement de la dette de la Guinée-Bissau au titre du droit d’entrée et des impayés autres que sur les prêts.


    TE/cat/APA

    Réagir à cet article