à l'instant

    Côte d’Ivoire-Sécurité

    La Côte d’Ivoire enregistre son meilleur indice de sécurité depuis la fin de la crise post-électorale

    APA-Abidjan-(Côte d’Ivoire)

    Le ministre d’Etat ivoirien, ministre de la défense, Hamed Bakayoko, s’est félicité, jeudi à Abidjan, de l’indice de sécurité qui est passé à 1.1 en février dernier, demeurant le meilleur depuis la fin de la crise post- électorale.

    M. Bakayoko s’exprimait dans les locaux de l’Ecole nationale de police,  où se tenait la  cérémonie de baptême et de remise d'épaulettes à la 41ème promotion des élèves commissaires de Police composé de 97 personnes. 

    Pour le ministre qui en  était le  parrain, l’harmonie entre lui et son collègue en charge de la sécurité est la source de cette amélioration significative du niveau de sécurité.

     « C’est grâce à cette harmonie que nous sommes parvenus à améliorer l’indice de sécurité en Côte d’Ivoire  passé à  1.1 en février.  C’est le  meilleur résultat   que nous avons obtenu depuis  la sortie de crise », a déclaré le ministre d’Etat, invitant ses filleuls à la discipline et au respect des usages.

    « Je vous exhorte à être de bons commissaires. Respectez vos galons », a-t-il insisté.

     Le ministre de l’intérieur et de la sécurité,  Sidiki Diakité, a pour sa part rendu un hommage à son prédécesseur, Hamed Bakayoko, pour le travail abattu dans la restauration et la restructuration de la police nationale.

    « Il faut reconnaitre le rôle historique joué dans la restauration de l’autorité de l’Etat  et la sécurité après la crise post-électorale, rôle dans lequel vous avez eu une place majeure », a soutenu Sidiki Diakité, appelant les nouveaux commissaires à l’abnégation, à la loyauté et à la discipline qui sont entre autres des vertus de leur parrain.

     Cette promotion 2017-2019 qui a pour devise « Discipline, loyauté et  responsabilité » est composée de 97 commissaires dont 85 hommes et 12 femmes, y compris 05 Togolais.

    SY/ls/APA

    Réagir à cet article