à l'instant

    Sénégal-Uemoa-Commerce

    La législation de la concurrence au menu d’un séminaire régional à Dakar

    APA-Dakar (Sénégal)

    Un séminaire régional sur la législation communautaire de la concurrence au sein de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) s’est ouvert, lundi à Dakar, à l’intention des magistrats des juridictions nationales et des responsables d’autorités de concurrence à caractères général et sectoriel de l’union.

    Selon Dossolo Diarra, représentant-résident de l’Uemoa à Dakar, ce séminaire organisé par la Commission de l’Uemoa va permettre de renforcer les capacités des magistrats des juridictions nationales ainsi que des responsables d’autorités de concurrence pour une meilleure application des règles communautaires de la concurrence.

    « Il vise aussi à informer les participants sur les enjeux liés à l’application du droit et de la politique de la concurrence dans le cadre de l’examen des affaires de concurrence, à mettre en évidence le rôle respectif des magistrats et des responsables d’autorités de concurrence dans la régulation des marchés et à échanger sur les bonnes pratiques concernant la question des preuves, des sanctions et des indemnisations des victimes de pratiques anticoncurrentielles sur le marché », a expliqué M. Diarra à l’ouverture de la rencontre qui s’achève ce 22 juin 2018.

    Le séminaire de Dakar clôt la série de missions d’évaluation du cadre législatif, règlementaire et institutionnel régissant la concurrence et de séminaires nationaux d’information et de sensibilisation sur la législation communautaire de la concurrence qui ont été organisés par la Commission de l'UEMOA dans les 08 Etats membres entre 2017 et 2018.

    Les missions d’évaluation ont permis la collecte de l’ensemble des textes qui régissent la concurrence dans chaque pays et d’évaluer leur conformité avec les textes communautaires.

    Quant aux séminaires nationaux, ils ont permis de sensibiliser les acteurs (des structures nationales de régulation de la concurrence, du milieu judiciaire, des journalistes, de la société civile et du secteur privé) sur la législation communautaire de la concurrence.

    De l’avis de Dossolo Diarra, une application saine et performante de la politique de concurrence passe non seulement par un arsenal juridique conséquent et pertinent mais aussi et surtout par une appropriation de cette législation par l'ensemble de la communauté des experts et des ressources humaines amenées à la mettre en œuvre.

    « C’est pourquoi, il apparait essentiel de former les hommes de justice, les experts, les opérateurs du secteur privé, de renforcer les capacités des institutions en charge de cette opérationnalisation de la politique de concurrence. J'invite dès lors, l'ensemble des fonctionnaires, magistrats, cadres de la Commission UEMOA à s’approprier la réglementation régionale de l’UEMOA, la mettre en pratique afin que la région soit toujours plus attractive pour les investisseurs », a conclu le patron de l’Uemoa au Sénégal.


    TE/APA

    Réagir à cet article