à l'instant

    Botswana-SADC-Zimbabwe

    La SADC décide de convoquer un sommet extraordinaire sur le Zimbabwe

    APA - Gaborone (Botswana)

    La réunion ministérielle du Conseil de la troïka de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) tenue jeudi soir, a appelé à la convocation d’un sommet extraordinaire pour discuter de la crise politique en cours au Zimbabwe a une date non encore indiquée.

    La ministre sud-africaine des Affaires étrangères, Maite Nkoana Mashabane qui représentait le président de la SADC, Jacob Zuma a confié aux journalistes au siège de la SADC à Gaborone, la capitale du Botswana, que l’organisation s’engageait à suivre l’évolution de la situation au Zimbabwe.

    Elle a appelé toutes les parties prenantes  à la crise au Zimbabwe à régler les problèmes politiques par des moyens pacifiques.

    Nkoana Mashabane a déclaré que la troïka de la SADC avait réaffirmé la nécessité pour les Etats membres de la SADC de rester guidés par leurs constitutions respectives, ajoutant que le bloc sous régional restait fidèle à l’Acte constitutif de l’Union Africaine et aux Principes démocratiques de la SADC relatifs au changement non constitutionnel des gouvernements qui ont été démocratiquement élus.

    La réunion se tient au lendemain de la crise au Zimbabwe, où l'armée a pris le contrôle du pays, pour dit-elle ‘’enlever les criminels’’ dans l’entourage du président Robert Mugabe, qui est actuellement placé en résidence surveillée à Harare pour sa propre sécurité.

    L’armée a refusé le terme de coup d’Etat utilisé pour qualifier son intervention.

    KO/as/fss/of/APA

    Réagir à cet article