à l'instant

    • Présidence CEMAC : Paul Biya succède à Idriss Déby

      APA-N’Djaména (Tchad) De notre correspondant: Adam Hassane Deyé — Les chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de la CEMAC (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale), ont désigné, dimanche, à N’Djaména lors du sommet de l’...

    • La compagnie « Air CEMAC » liquidée

      APA-N’Djaména (Tchad) De notre correspondant : Adam Hassane Deyé — Les travaux de la 14ème conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEMAC, ont pris fin dimanche, dans la capitale tchadienne, N’Djaména, avec un communiqué final résumant...

    • CAN 2019 : la RD Congo bat le Libéria 1-0 et se qualifie pour la...

      APA Kinshasa (RD Congo) De notre correspondant : Mathias Odiekila — Les Léopards de la RD Congo se sont qualifiés à la coupe d'Afrique des nations en "Egypte 2019" ce dimanche au stade des Martyrs, en dominant la Lone Stars du Libéria par un but à...

    Sénégal-Afrique-Bourse

    La société Unilever Côte d’Ivoire suspendue de cotation à la BRVM

    APA-Dakar (Sénégal)

    Le titre Unilever Côte d’Ivoire a été suspendu de la cote de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) par les responsables de cette bourse régionale, a appris APA mercredi de sources boursières.

    Cette décision, qui a été prise depuis le 12 juin 2018 a été motivée par le projet d’offre publique de retrait (OPR) qui sera au menu de l’Assemblée Générale mixte (AGM) des actionnaires de la société Unilever Côte d’Ivoire prévue pour le 27 juin 2018.

    En attendant la décision qui sortira de cette AGM, les responsables de la BRVM, conformément à la réglementation, ont suspendu la cotation du titre Unilever. Ce qui signifie que jusqu’au 27 juin 2018 aucun titre de cette valeur ne peut faire l’objet de transaction à la BRVM.

    Au 31 décembre 2017, la société Unilever Côte d’Ivoire a fait une perte de 3,590 milliards FCFA (1 FCFA équivaut à 0,0015 dollar). Cette perte vient s’ajouter à un report à nouveau déficitaire de 29,008 milliards FCFA. Après affectation, le report à nouveau est déficitaire de 32,599milliards FCFA.

    Après prise en compte du capital de 8,053 milliards FCFA, de la prime d’apport, d’émission et e fusion de 808 millions FCFA, des réserves indisponibles de 1,774 milliard FCFA et du report à nouveau après affectation de moins 32,599 milliards FCFA, les capitaux propres d’Unilever ressortent déficitaires de 21,964 milliards FCFA.

    Après réduction de 8,053 milliards FCFA du capital pour cause de perte, le conseil d’administration va ainsi proposer aux actionnaires une augmentation de capital de 32,212 milliards FCFA à travers la création et l’émission de 6.442.400 actions nouvelles de numéraire de 5.000 FCFA chacune.


    MS/te/APA

    Réagir à cet article