à l'instant

    Afrique du Sud-Iran-Diplomatie

    L’Afrique du Sud invite les USA à ne pas se retirer de l’accord sur le nucléaire iranien

    APA-Cape Town (Afrique du Sud)

    La ministre sud-africaine des Relations internationales et de la coopération, Lindiwe Sisulu appelle le gouvernement américain à reconsidérer la décision du président Donald Trump de se retirer de l’accord nucléaire iranien.

    S’exprimant, mardi au Cape, devant le parlement avant de présenter le vote de son budget, Mme Sisulu a déclaré que la décision américaine est « égoïste » et montre la réapparition de « l’unilatéralisme enragé ».

    « Nous exhortons les Etats-Unis à reconsidérer leur position et à chercher à mettre en œuvre l’accord nucléaire iranien », a-t-elle dit.

    Elle a ajouté que l’accord, signé sous l’administration de l’ancien président américain Barack Obama, représentait une grande avancée dans la non-prolifération de l’arme nucléaire, et contribuait à la paix et à la sécurité régionale et internationale.

    L’accord, connu sous le nom de Plan d’action global commun (JCPOA), a été signé entre l’Iran, les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies (la Chine, les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France et la Russie), l’Allemagne et l’Union européenne en 2015.

    Il prévoit le gel du programme nucléaire iranien en échange d’une normalisation progressive des relations économiques et politiques avec la communauté internationale.

    L’accord a été approuvé à l’unanimité par le Conseil de sécurité de l’ONU dans la résolution 2231, qui a établi un cadre juridique contraignant pour résoudre le différend sur le programme nucléaire iranien.


    NM/jn/lb/te/APA

    Réagir à cet article