à l'instant

    Sénégal-Audits-Réactions

    L’Agence de régulation des marchés publics du Sénégal est indépendante (Dg)

    APA-Dakar (Sénégal)-

    L’Agence de régulation des marchés publics est indépendante et n’a jamais reçu d’ordres de l’ancien ou de l’actuel régimes, soutient son Directeur général, Saër Niang.

    « Aucune autorité, ni de l’ancien régime ni de l’actuel n’a jamais donné de consignes, d’ordres ou d’instructions à l’institution. L’Armp a toujours été éloignée de la chose politique, mais elle reste disposée à accompagner, conseiller et appuyer les autorités contractantes à engager leurs marchés dans une perspective d’efficacité et de célérité », affirme M. Niang dans un entretien avec le quotidien L’Observateur (privé).

     Saër Niang a balayé d’un revers de main les critiques formulées contre sa structure. Pour rappel, l’Armp a publié, jeudi 08 mars son rapport 2016 sur les passations de marchés au Sénégal.

    L’Armp, poursuit-il, ne doit pas être « classée dans la catégorie des corps de contrôle (Inspection générale d’Etat, Cour des Comptes) ». A son avis, il ne doit pas y avoir d’équivoque concernant la mission fondamentale de l’Armp qui « organise, pour le compte de l’Etat, le fonctionnement normal du secteur des marchés publics ».

    Défendant son bilan, Saër Niang a informé que « les marchés publics représentent un budget supérieur à 2 500 milliards de f cfa pour un taux moyen annuel d’entente directe, au cours des dix dernières années, d’environ 17 % ».

    « Le budget consacré aux marchés publics tournait autour de 500 milliards de f cfa avec un taux d’entente directe avoisinant les 80 % », rappelle-t-il.


    ID/te/APA

    Réagir à cet article