Botswana - Diamants -Accord

Le Botswana va continuer de vendre ses diamants bruts à De Beers

APA - Gaborone (Botswana)

Le gouvernement du Botswana et le groupe et le conglomérat diamantaire sud-africain De Beers, ont prolongé l’accord d’une année.

L’accord prévoit que la mine de diamants détenue conjointement par les deux parties vend la plus grande partie de ses pierres brutes au géant mondial.

Dans un communiqué publié mercredi, De Beers a déclaré que le nouvel accord serait en vigueur jusqu’à la fin du mois de juin 2023.

La décision de prolonger l’accord a été prise à la suite de nouveaux progrès positifs réalisés au cours des six derniers mois pour finaliser un nouveau pacte.

La prolongation a pour but de permettre la finalisation des discussions en cours, a déclaré le géant mondial du diamant.

Le pacte d’une durée de dix ans pour la vente de diamants bruts a été initialement signé en 2011 et été prolongé d’un an lorsqu’il a expiré en décembre 2020. Il a été à nouveau prolongé de six mois et devait expirer jeudi.

En vertu de ce pacte, la coentreprise minière Debswana vend au moins 75% de sa production de diamants bruts à De Beers.

Le Botswana est l’un des plus grands producteurs de diamants au monde.

JN/fss/cgd/APA

Réagir à cet article