à l'instant

    • Sénégal : les écoles formation invitées à une pédagogie active

      APA-Dakar (Sénégal) — Les écoles de formation sénégalaises doivent adopter une pédagogie active pour permettre aux étudiants, notamment les nouveaux bacheliers de faire un meilleur choix des filières de...

    • Un opposant togolais agressé à Bruxelles

      APA-Lomé (Togo) — Le président du Nouvel Engagement Togolais (NET, opposition), Gerry Taama a annoncé samedi soir, avoir « été agressé à Bruxelles par des militants se réclamant d'une certaine oppos...

    • Le Congo devient membre de l’Opep

      APA-Brazzaville (Congo) — La candidature du Congo à l’Organisation des pays producteurs et exportateurs de pétrole (Opep) a été adoptée, le 22 juin 2018 à Vienne(Autriche), lors de la réunion des ministres...

    Kénya-Canada-Coopération

    Le Canada va soutenir l’exploitation des ressources océaniques du Kénya

    APA-Nairobi (Kénya)

    Le président Uhuru Kenyatta a conclu, dimanche au Canada, le sommet du G7 sur des promesses du pays hôte de soutenir les plans d’exploitation des ressources océaniques et d’amélioration des investissements bilatéraux du Kénya.

    Lors d’un entretien avec hôte kényan à Québec, le Premier ministre canadien, Justin s’est engagé à travailler pour renforcer les relations bilatérales et commerciales entre les deux pays.

    Le premier ministre Trudeau a assuré au président Kenyatta qu’il amènerait une importante délégation à Nairobi pour le sommet de l’économie bleue afin de stimuler la création de nouvelles possibilités à même de protéger les ressources des océans et des mers.

    Les deux dirigeants ont discuté des opportunités croissantes d’investissement dans l’économie bleue et de la manière dont ces opportunités pourraient être exploitées pour promouvoir la croissance industrielle et créer plus d’emplois de qualité.

    Le premier ministre Trudeau a promis le soutien et le partenariat continus du Canada au Kénya.

    Le président Kenyatta a salué le plan du Premier ministre Trudeau visant à ce que le Canada offre 2,9 milliards de dollars avec l’aide de ses partenaires du G7 pour financer l’éducation des filles et des femmes les plus pauvres du monde.

    Le Canada a annoncé samedi dernier la création du fonds pour l’éducation, l’un des plus importants investissements en éducation pour les femmes et les filles dans les pays en développement.

    L’investissement proposé dans l’éducation pourrait aider à scolariser plus de huit millions d’enfants et d’adolescents.



    JK/afm/lb/te/APA

    Réagir à cet article