à l'instant

    • Mali : mort d’un magistrat enlevé depuis 2017

      APA-Bamako (Mali) De notre correspondant : Alou Diawara - — Le président du tribunal de Niono dans le centre du Mali, enlevé en 2017 par des présumés djihadistes, est mort, a-t-on appris auprès de responsables d’un syndicat des magistrats.

    • Présidentielle sénégalaise : l'OIF déploie une mission d’informat...

      APA-Dakar (Sénégal) Par Ibrahima Dione - — L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), dans un communiqué reçu mercredi à APA, annonce que sa Secrétaire générale, Louise Mushikiwabo, a dépêché une mission d’info...

    • Menu diversifié en couverture des journaux camerounais

      APA-Yaoundé (Cameroun) De notre correspondant : Félix Cyriaque Ebolé Bola – — De la politique à la crise anglophone en passant par l’économie, le football et la gouvernance, le menu des journaux camerounais parus mercredi se conjugue en mode diversité.

    Gabon-France-Entreprise-Direction

    Le Gabonais, Léod-Paul Batolo, nommé administrateur directeur général de la COMILOG

    APA – Libreville (Gabon) – De notre correspondant Isaac Mackanga -

    Le Gabonais, Léod-Paul Batolo, a été nommé mercredi, administrateur directeur général de la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), filiale du géant français de la métallurgie ERAMET, a appris APA auprès du service communication de l’entreprise.

    M. Batolo qui prendra officiellement ses fonctions le 1er janvier 2019 devient ainsi le deuxième ressortissant du Gabon à occuper le poste d’administrateur directeur général, après Marcel Abeké.

    Il remplace à ce poste le Français Hervé Montaigu, appelé à occuper d’autres fonctions au sein du groupe ERAMET.

    La COMILOG entame une nouvelle phase de sa croissance avec la perspective du projet COMILOG 2020 qui vise à augmenter de plus de 30% la production de minerai de la société. La décision d'investissement est prévue au premier semestre 2019, précise l’entreprise.

    La COMILOG qui exploite le minerai de manganèse de Moanda depuis 1962, est détenue à 63,7% par ERAMET contre 28,9% pout l’Etat gabonais.


    PIM/ard/cat/APA

    Réagir à cet article