à l'instant

    Côte d'Ivoire-Société-Enfance

    Le gouvernement dénonce un « crime odieux » après le viol d'un garçon de 14 ans à San-Pédro

    APA-Abidjan (Côte d'Ivoire)

    Le gouvernement ivoirien a dénoncé vendredi un «crime odieux» après les violences sexuelles subies par un garçon de 14 ans à San-Pédro, la deuxième ville portuaire du pays située dans le Sud-Ouest ivoirien, réaffirmant sa «fermeté» face à ce genre de crimes, a appris APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

    « Le ministère de la femme, de la famille et de l'enfant dénonce cet autre cas d'atteinte à la dignité et à l'intégrité physique de l'enfant et tient à réaffirmer la fermeté du gouvernement face à ce genre de crimes odieux», indique un communiqué du professeur Ramata Ly-Bakayoko, ministre de la femme, de la famille et de l'enfant.

    Poursuivant, Mme Bakayoko a fait savoir que la direction régionale de son département ministériel et ses partenaires ont « procédé dans l'urgence » à la prise en charge médicale de l'enfant et pris toutes les dispositions utiles afin que les soins nécessaires à sa guérison lui soient dispensés.

    « Le présumé violeur a également été mis à l’arrêt. Il est aux mains de la gendarmerie en attendant d'être déféré », annonce par ailleurs, le communiqué.

     Dans la nuit de lundi à mardi dernier, un garçon de 14 ans a été agressé sexuellement au quartier «Corridor» de San-Pédro par un chauffeur de remorque. Selon les faits rapportés par la presse locale, l'agression sexuelle du jeune garçon s'est produite aux environs de 1h du matin (heure locale et GMT) dans l'ambiance de la Saint-Sylvestre.

     Les  agressions physiques sur les mineurs et autres phénomènes de disparition d'enfants ont été récurrents en Côte d'Ivoire en 2018. En février dernier, l'horrible assassinat d'un garçonnet de quatre ans  à Abidjan pour un crime rituel,  avait indigné tout le pays.

    LB/ls/APA

    Réagir à cet article