à l'instant

    Kenya-Sécurité

    Le Kenya refuse de négocier avec les ravisseurs de médecins cubains

    APA-Nairobi (Kenya)

    Le gouvernement kenyan a déclaré, mardi, qu’il n’est pas question de négocier avec les ravisseurs des médecins cubains qui demandent une rançon.

    Le gouvernement avait précédemment exclu toute possibilité de payer une rançon pour obtenir la libération des docteurs Landy Rodriguez et Herera Correa, enlevés par une milice somalienne, alors qu’ils travaillaient à l’hôpital de référence de Mandera dans le nord du Kenya, le mois dernier.

    S’exprimant devant les médias à Nairobi, Mme Monica Juma, Secrétaire du Cabinet des Affaires étrangères, a déclaré que le gouvernement tenterait professionnellement de secourir les médecins sans verser une somme d’argent pour leur libération.

    La semaine dernière, les médias ont révélé que des militants d’El Shabaab soupçonnés d’avoir enlevé les deux médecins étrangers réclament 150 millions de shillings (1,4 million de dollars) de rançon.

    Des sages de la communauté s’étaient rendus dans un village isolé de la Somalie, où les médecins seraient détenus pour tenter de négocier leur libération.

    Mme Juma a déclaré que la politique du gouvernement kényan ne permet pas de négocier avec les ravisseurs qui demandent une rançon.



    JK/abj/fss/te/APA

    Réagir à cet article