Afrique – Haltérophilie – Election

Le Libyen Khaled Mhalhal reconduit à la tête de la Confédération africaine d’haltérophilie

APA – Dakar (Sénégal)

Le Libyen Khaled Mhalhal a été réélu à l’unanimité pour un nouveau mandat de quatre ans à la tête de la Confédération africaine d’haltérophilie (CAH), lors de l’assemblée générale élective récemment tenue à Zéralda (Alger), en Algérie.

C’est le troisième mandat de Mhalhal aux commandes de cette organisation qui compte une quinzaine de membres.

S’exprimant après sa réélection, il a exprimé, selon la presse algérienne, sa «gratitude» pour la confiance placée en sa personne et qu’il va s’atteler à développer la pratique de l’haltérophilie sur le continent en encourageant l’adhésion d’un plus grand nombre de pays.

Outre l'Algérie, le congrès électif de la CAH a enregistré la présence de Maurice, du Cameroun, du Maroc, de la Libye, de la Tunisie, du Ghana, du Nigeria, de l’Afrique du Sud, de l’Egypte, de la Tunisie, de l’Ouganda, des Seychelles, de Madagascar et du Swaziland. Quant au Congo et au Kenya, ils ont brillés par leur absence.

Le président de la Fédération internationale d’haltérophilie, Tomas Ajan, ainsi que cinq membres de son bureau exécutif ont assisté aux travaux.

BD/of/APA

Réagir à cet article