Botswana-Politique

Le président botswanais avertit ceux qu’ils veulent son éviction

APA-Gaborone (Botswana)

Le président du Botswana, Mokgweetsi Masisi qui a récemment survécu à une motion de censure parlementaire, a lancé lundi un avertissement sévère à ceux qui tentent de le renverser.

S’adressant lundi aux habitants de son village natal de Manyana, à environ 52 kilomètres de la capitale, Gaborone, Masisi a déclaré qu’il respectera la Constitution en dirigeant le pays malgré les difficultés.

« Je veux aussi dire à ceux qui veulent me faire dérailler de mes plans de servir la nation que ce ne sera pas possible parce que je suis pleinement engagé à servir et à faire passer l’intérêt de ce pays en premier », a affirmé Masisi.

Le dirigeant botswanais a déclaré que sa mission est d’amener le pays vers de nouveaux sommets en s’appuyant sur les fondations posées par ses prédécesseurs.

Masisi a survécu à une motion de censure du Parlement présentée par le chef de l’opposition, Duma Boko.

Des rapports allèguent que la motion a été parrainée par le prédécesseur de Masisi, Ian Khama, avec qui il entretient des relations tendues.


KO/jn/lb/te/APA

Réagir à cet article