à l'instant

    • Standard & Poor’s abaisse la note du Cameroun

      APA-Yaoundé (Cameroun) De notre correspondant : Félix Cyriaque Ebolé Bola — La société de notation financière américaine Standard & Poor's (S&P) a révisé de «stable» à «négative» la position du Cameroun, et confirmé par la même occasion ses notes de crédit...

    • Une banque marocaine lance une campagne pour réaffirmer son «ADN...

      APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) — La Banque Atlantique du Groupe Banque centrale populaire (BCP) du Maroc a lancé une nouvelle campagne institutionnelle dénommée « L’Afrique et nous » pour réaffirmer sa «singulari...

    • Une mission du FMI attendue au Cameroun le 23 avril

      APA-Yaoundé (Cameroun) De notre correspondant : Félix Cyriaque Ebolé Bola - — Une mission du Fonds monétaire internationale (FMI) séjournera au Cameroun du 23 avril au 3 mai prochain, dans le cadre de la 4èmerevue du programme économique et financier appuyé...

    Burkina-Infrastructures-Inauguration

    Inauguration à Ouagadougou du plus grand échangeur du Burkina

    APA-Ouagadougou (Burkina Faso) De notre correspondant : Alban Kini

    Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a inauguré, jeudi à Ouagadougou, l’échangeur du Nord, présenté comme le plus grand du Burkina Faso et même de la sous-région ouest africaine francophone, a constaté APA.

     La coupure du ruban symbolique par le chef de l’Etat, marque l’ouverture officielle de l’infrastructure à la circulation, après 36 mois d’intenses travaux.


    Roch Marc Christian Kaboré a salué les populations riveraines et les usagers de cette zone de la ville pour leur patience face aux multiples désagréments qu’elles ont subies.


    Situé à la partie Centre-nord de la capitale burkinabè, l’échangeur du Nord est un ouvrage constitué d’un carrefour principal à quatre nœuds à anses et en trompette, avec une boucle de sortie sur la route nationale n°22 et dix ouvrages de franchissement, de longueur variant entre 40 et 75 m.


    Selon les spécialistes, les voies constituant l’ouvrage central ont une longueur totale de 22 kilomètres et il aurait fallu 24 tonnes de ciment pour le réaliser. 


     Les travaux de cette infrastructure ont été lancés le 4 décembre 2015 par le gouvernement de la Transition et devaient durer 38 mois. L’ouvrage a coûté environ 70 milliards de F CFA, financé sous forme de Partenariat public privé (PPP) entre l’Etat burkinabè et le groupe Bank of Africa (BOA).


    Avec cette inauguration, la capitale burkinabè compte désormais quatre échangeurs, après ceux de Ouaga 2000 (en 2008), de l’Ouest (en 2010) et de l’Est (en 2012). 



    ALK/te/APA

    Réagir à cet article