à l'instant

    Côte d’Ivoire-Genre

    Les femmes contribuent à 60% dans le PIB en Afrique subsaharienne (UE)

    APA-Jacqueville (Côte d’Ivoire)

    Les femmes en Afrique subsaharienne, ont une contribution de 60% dans le Produit intérieur brut ( PIB), a affirmé jeudi, Michel Laloge à Jacqueville (ville située à une cinquantaine de kilomètres à l’Ouest d'Abidjan) où il représentait le Représentant Résidant de l'Union européenne ( UE) en Côte d'Ivoire au lancement des activités du « Club genre » du lycée professionnel de cette localité.

    «Nous hommes, il faut qu'on change de vision et qu'on considère  les femmes d'égal à égal », a conseillé M. Laloge dans un discours à cette tribune soulignant que « les femmes en Afrique subsaharienne ont une contribution de 60% dans le PIB».

      Il a également encouragé les hommes à aider les femmes « pour que nous ayons une société beaucoup plus inclusive». Poursuivant, il a dit la joie de son institution à voir que ce projet de création de « clubs genre» dans les établissements d'enseignement technique et professionnel a «pris forme ».

    Financé par l'UE et mis en œuvre par l'Organisation des nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) et le secrétariat d'État  ivoirien chargé de l'enseignement technique et de la formation professionnelle, le projet d'installation des « clubs genre » vise à amener l'ensemble du personnel des établissements scolaires à connaître l'approche genre qui est « un principe des droits humains».

    Après le lycée professionnel de Jacqueville, trois autres établissements d'enseignement professionnel  des villes ivoiriennes de Ferkéssedougou, de Korhogo et de Bouaké  seront dotés de « clubs genre » dans le cadre de la phase pilote de ce projet.

    LB/ls/APA

    Réagir à cet article