Sénégal-Transport-Infrastructure

Macky Sall a réceptionné le Train Express Régional

APA-Dakar (Sénégal) Par Ibrahima Dione

Le président Macky Sall a réceptionné, lundi après-midi, le Train Express régional (TER)devant relier Dakar à l’Aéroport International Blaise Diagne de Diass (AIBD), soit une distance de 55 km (36 km d’aménagement d’une infrastructure existante et 19 km de ligne nouvelle).

En compagnie de plusieurs autorités gouvernementales et d'invités dont le président de la BAD, le président Sall a pris départ à la gare de Diamniadio à bord du Train express régional (TER) pour rejoindre la gare de Dakar rénovée où il a coupé le ruban.

« Aujourd’hui, le temps de l’action nous rassemble devant la majestueuse et emblématique gare de Dakar. Cette gare qui, après sa rénovation complète et son extension, a l’allure fière et rajeunie des œuvres qui défient le temps. Nous sommes ici pour honorer un rendez-vous et tenir une promesse », a indiqué le président Macky Sall.

«  Avec cette cérémonie, nous réceptionnons la première phase du TER mais aussi le tout premier projet ferroviaire de l’histoire du Sénégal indépendant,  soit 136 ans après l’ouverture en 1883 du tronçon Dakar-Rufisque qui faisait partie du projet ferroviaire de l’ère coloniale Dakar-Saint-Louis », a poursuivi le chef de l’Etat.

Selon lui, ce projet financé à hauteur de 656 milliards F CFA n’aurait pu voir le jour sans l’appui de trois partenaires majeurs : la Banque africaine de développement (Bad) avec 120 milliards F CFA, la Banque islamique de développement (Bid) avec 197 milliards F CFA, la France à travers l’Agence française de développement (AFD), le Trésor français pour 196, 5 milliards F CFA et l’Etat du Sénégal pour des fonds de contreparties pour 142, 5 milliards F CFA. "Ce qui vous donne 656 milliards F CFA qui représentent le financement global de cette première partie du TER", a renseigné Macky Sall. 

Au total, 14 stations dont Dakar, Rufisque, Diamniadio et AIBD seront desservies. Alstom est le concepteur des 15 trains Coradia commandés par le Sénégal et qui rouleront sur une ligne électrifiée à 25 KV. Selon l’entreprise française, le nombre de passagers devraient être de 115 000 par jour.

Circulant à une vitesse de 160 km/h, le train Coradia polyvalent est un train grandes lignes bimode (diesel et électrique 25 kV). D’une longueur totale de 72 mètres, ce train de quatre voitures peut accueillir jusqu’à 531 passagers répartis entre la première classe et la seconde.

Selon Alstom, les trains ont été fabriqués et validés sur le site de Reichshoffen. Cinq autres sites en France sont impliqués dans le projet, à savoir Saint-Ouen pour le design, Le Creusot pour les bogies, Ornans pour les moteurs et alternateurs, Tarbes pour le système de traction et Villeurbanne pour les systèmes IT embarqués et l’information voyageurs.

Le lancement des travaux du TER a été effectué le 14 décembre 2016 par le président de la République Macky Sall.



ID/te/APA

Réagir à cet article