à l'instant

    Maroc-Espagne-Coopération

    Madrid porte un intérêt au lancement du projet de mise en place d’une 3ème interconnexion électrique entre l'Espagne et le Maroc

    APA-Rabat (Maroc)

    Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez a affirmé que son pays porte un intérêt au lancement du projet de mise en place d’une troisième interconnexion électrique entre l'Espagne et le Maroc, ce qui donnera certainement un élan supplémentaire dans le domaine énergétique entre les deux pays.

    « L’Espagne et le Maroc ne sont pas que des pays amis et voisins, mais surtout des partenaires stratégiques. Les deux gouvernements partagent la même vision sur les moyens de faire face aux défis communs », a souligné M. Sanchez lors d’un point de presse à l’issue d’une rencontre avec le chef de gouvernement marocain, Saad Eddine El Othmani.

    Les deux pays comptent à leur actif deux interconnexions électriques. Cela permet au Maroc d’importer de l’électricité depuis l’Espagne, qui fournit près de 15% de la demande électrique marocaine. Les deux voisins sont également liés par deux câbles sous-marins d’une capacité d’échange de 1.400 MW, posés en 1997 et 2006 dans le détroit de Gibraltar. Des câbles dont la portée géostratégique n’est plus à démontrer, puisqu’ils sont les seuls câbles de transport reliant l’Afrique du Nord et l’Europe.

    Par ailleurs, le président du gouvernement espagnol a exprimé la volonté de son pays de consolider davantage ses relations de coopération avec le Maroc, notamment dans les domaines de la sécurité, de la migration et de l'économie.

    Il a réaffirmé, dans ce cadre, l’engagement de Madrid à défendre les positions du Maroc au sein des fora internationaux, en particulier l’Union européenne, saluant, en outre, les efforts déployés par le Maroc pour promouvoir la culture marocaine en Espagne, par l’organisation d’activités culturelles dans différentes villes espagnoles, rappelant que l’Espagne sera l’invité d’honneur de la prochaine édition du Salon International de l'Edition et du Livre de Casablanca.

    Pour sa part, M. El Otmani s'est félicité de la convergence de vues entre le Maroc et l'Espagne au sujet des questions régionales et internationales, notamment celles se rapportant à la stabilité, la paix et la sécurité.

    Il a mis en avant les excellentes relations unissant les deux Royaumes sur les plans politique, économique et culturel, faisant savoir que les entretiens qu'il a eus avec son homologue espagnol ont été l'occasion de prendre des initiatives et décisions à même de renforcer davantage les relations bilatérales.

    Ainsi, sur le plan économique, un forum maroco-espagnol des hommes d'affaires se tiendra en marge de la réunion de haut niveau durant le premier semestre 2019, a annoncé M. El Otmani, plaidant pour un renforcement de la coopération maroco-espagnole en Afrique conformément à la stratégie africaine de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

    En outre, M. El Otmani a mis en exergue le soutien constant de l'Espagne au Maroc dans les différentes instances relevant de l'Union européenne, citant, à cet égard, l’appui de Madrid aux accords de pêche et agricole entre Rabat et l’UE.

    HA/APA

    Réagir à cet article