à l'instant

    Maroc-Poissons-Prix

    Maroc : Les prix du poisson en baisse après une campagne de boycott

    APA-Rabat (Maroc)

    Le prix du poisson au Maroc a connu une nette baisse dans les différents marchés nationaux suite à la campagne de boycott lancé depuis la semaine dernière.

    La semaine dernière, le hashtag « laisse le pourrir » est apparu sur les réseaux sociaux pour protester contre l’augmentation des prix du poisson, notamment de la sardine. Après seulement une semaine, le boycott a fait effet et réussi à faire baisser les prix du poisson.

    Approchés par APA, des poissonniers ont fait savoir que les prix ont commencé à afficher une baisse conséquente depuis jeudi dernier en comparaison avec les premiers jours de Ramadan, ajoutant que le marché est redevenu normal grâce à la mobilisation des citoyens et des revendeurs.

    Ainsi, les sardines se vendent ainsi à 10dhs le kg (1 euro = 10,7 DH), alors qu’elles coûtaient 20 dhs le kg la semaine dernière. Quant au merlan et la sole, ils sont vendus entre 60 et 70 dhs le kg et les crevettes moins de 100 dhs.

    Avec ses deux façades maritimes, méditerranéenne et atlantique, un littoral qui s'étend sur 3.500 kilomètres et un espace maritime d’environ 1,2 million de km2 réputé parmi les zones les plus poissonneuses au monde, le Maroc dispose d’un important patrimoine halieutique, le plaçant au premier rang des producteurs de poissons en Afrique et au 25ème rang à l’échelle mondiale, selon l'Office national des Ports (ONP).

    Selon l'ONP, la zone économique exclusive marocaine se caractérise par une grande diversité des ressources avec 500 espèces dont 60 seulement sont exploitées. En terme de volume, la ressource se compose essentiellement de petits pélagiques concentrés en Atlantique centre et sud. Les pélagiques représentent plus de 80% des volumes capturés et 45% de la valeur totale. Les espèces à haute valeur ajoutée sont les crustacés suivis des céphalopodes.

    Le secteur de la pêche occupe une place importante dans l’économie du Maroc. Avec des captures atteignant plus d’un million de tonnes, il représente entre 2 et 3% du PIB, et génère près de 700.000 emplois directs et indirects. Les exportations marocaines des produits de la mer ont enregistré près de 1,59 milliard de dollars, contribuant ainsi pour 58% aux exportations agroalimentaires.

    HA/APA

    Réagir à cet article