Maroc-Santé

Maroc : psychose autour du virus H1N1

APA-Rabat (Maroc)

Le décès de cinq personnes au Maroc à cause de la grippe H1N1 a semé un véritable vent de panique dans les rangs de la population qui redoute une pandémie pouvant faire davantage de victimes.

Le bilan des victimes décédées à cause de la grippe H1N1 s’élève aujourd’hui à cinq, un sixième aurait été signalé ce vendredi, selon les données du ministère de la santé, une situation alarmante pour les citoyens qui craignent une expansion du virus.

Dans une déclaration à la presse, le ministre de la Santé marocain Anas Doukkali a tenté de rassurer la population en évoquant une situation plus ou moins identique à celle de l’année passée et a invité certains sujets fragiles à plus de précautions plus particulièrement exposés les personnes âgées, les femmes enceintes, les enfants de 6 mois à 5 ans et les sujets présentant des maladies chroniques (diabète, hypertension, insuffisance rénale).

Le ministre a tenu à informer que la grippe H1N1 est le sous-type dominant cette année et a insisté sur le fait que le ministère de la Santé « continue d’assurer la veille épidémiologique ».

Pour éviter de contracter ce virus plusieurs solutions de prévention sont proposées notamment se laver constamment les mains au savon ou à l’anios, se faire vacciner, s’éloigner des personnes déjà atteintes.

Dans un communiqué publié ce vendredi, le ministère de la Santé fait état de 80 cas recensés dans le Royaume. Ceci constitue « la norme » et la « tendance » mondiales cette année, a affirmé le ministère, notant que « les années précédentes ont également enregistré ces taux élevés ».

 

HA/APA

Réagir à cet article