à l'instant

    • La CEDEAO veut « accélérer » la monnaie unique pour sa mise en pl...

      APA-Abidjan (Côte d'Ivoire) — La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) veut « accélérer » le chantier de la monnaie unique de l’organisation en vue de sa mise en place en 2020, a ind...

    • Début des épreuves écrites du BEPC en Côte d’Ivoire

      APA-Abidjan-(Côte d’Ivoire) — Au total, 465 095 élèves ont débuté, lundi sur toute l’étendue du territoire national ivoirien, les épreuves du Brevet d’études de premier cycle (BEPC) et du test d’orientation en...

    • 116625 contribuables au Cameroun (rapport)

      APA-Douala (Cameroun) De notre correspondant: Mbog Achille — L’administration fiscale a enregistré 5 786 nouveaux contribuables, faisant passer le nombre de 110 839 en 2017 à 116 625 en 2018, a indiqué la Direction générale des impôts (DGI)...

    Mauritanie-Energie-Formation

    Mauritanie : lancement d’un centre de formation sur le pétrole et le gaz

    APA-Nouakchott (Mauritanie) De notre correspondent : Mohamed Moctar

    Un centre de formation interactive dans le domaine du pétrole et du gaz a été lancé, mercredi soir à Nouakchott, a-t-on appris jeudi d’une source officielle.

    Ce centre, dont le coût dépasse les 5 millions de dollars US, est financé par Kosmos Energy et BP, partenaires de la Mauritanie dans le champ gazier Grand Tortue/Ahmeyim qui se trouve dans les eaux de l’Atlantique à cheval entre la Mauritanie et le Sénégal.

    Il a pour objectif de former aussi bien les étudiants et stagiaires mauritaniens que les cadres du ministère mauritanien du Pétrole, de l’Energie et des Mines afin d’améliorer leur niveau dans les domaines concernés.

    Dans une allocution à la cérémonie de lancement du centre, le vice-président de Kosmos Energy, Mike Andersen a expliqué que cette infrastructure de formation interactive permettra aux Mauritaniens d’être au cœur du développement que connait le secteur pétrolier et gazier en pleine croissance et d’en tirer pleinement profit.

    Il a souligné que le moment est maintenant propice pour les sociétés internationales d’investir dans le futur de la Mauritanie, exprimant la détermination de sa firme à montrer la voie.

    De son côté, la présidente régionale de BP, Emma Delaney a précisé que ledit centre contribuera à stimuler l’offre de formation pour les Mauritaniens et à préparer les cadres du pays à l’industrie pétrolière et gazière.



    MOO/te/APA

    Réagir à cet article