Niger-Société-Meurtre

Niger : Mort du richissime commerçant Tagabati, ces deux fils jumeaux interpellés

APA-Niamey (Niger) De correspondant : Assane Seydou

Deux frères jumeaux, présumés commanditaires de l’assassinat de leur père, le richissime commerçant, El hadj Almoustapha Abdou, plus connu sous le sobriquet de Tagabati, ont été interpelés ce vendredi 15 mars par la Police judiciaire.

Selon le commissaire Moutari Abdou porte-parole de la police judiciaire, le corps sans vie de El hadj Tagabati a été retrouvé dans sa chambre, dans la nuit du 26 au 27décembre 2018. Le corps ne présentant aucune trace, c’est l’expertise médicale qui a démontré qu’il s’agissait d’une mort par suffocation.


Les investigations menées par la suite, toujours selon le commissaire Abdou, ont permis l’interpellation de deux de ses fils, des jumeaux qui sont soupçonnés d’avoir commandité l’assassinat de leur propre père.


Pour arriver à leurs fins, ces derniers auraient requis les services d’une équipe de «professionnels du crime », venue de Lomé, au Togo devait préciser l’officier de police.

L’évolution de l’enquête jusqu’à Lomé a permis l’interpellation d’un nigérienqui aurait servi d’intermédiaire entre les frères jumeaux et lesauteurs de l’assassinat.


El Hadj Almoustapha Abdou est un riche commerçant de Niamey dont un des marchés de la ville porte le nom. Gros importateurs de produits divers et de produits de grande consommation, celui-ci a acquis une très grande popularité auprès des consommateurs grâce aux bas prix qu’il pratiquait sur ses produits et articles.


En même temps que les jumeaux et leur complice, un autre groupe a étéégalement présenté à la presse. En l’occurrence, les assassins du dénommé Gado Daouda, poignardé à mort dans la nuit du 28 au 29 octobre2018.


Pour ce cas, selon le commissaire Moutari Abdou, les investigations ont permis d’identifier les quatre agresseurs dont deux ont été interpellés les deux autres étant encore en fuite.




AS/cd/APA

Réagir à cet article