à l'instant

    Côte d’Ivoire-Politique

    Parti unifié Rhdp : Après le retrait du Pdci, le parti de Ouattara assure que «la dynamique amorcée sera maintenue»

    APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

    La dynamique amorcée dans le processus de mise en place du Parti unifié Rhdp (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix), la coalition au pouvoir, « sera maintenue » en dépit du retrait du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci), assure Mamadou Touré, porte-parole du parti présidentiel ivoirien.

    « La dynamique amorcée sera maintenue et nous allons aider le président Ouattara dans sa volonté de réunir les enfants d’Houphouët-Boigny dans un premier temps et l’ensemble des Ivoiriens », a dit Mamadou Touré, lors d’un échange avec la presse étrangère jeudi soir à Abidjan. 

    Ce rassemblement, dira-t-il, se fera « avec l’ensemble de tous les partis politiques y compris le Pdci (Parti démocratique de Côte d'Ivoire) », un grand allié au pouvoir qui a décidé de se retirer de la mouvance présidentielle. 

    « Nous prenons acte de la décision du président Bédié de retirer le Pdci du Rhdp, nous regrettons que sa signature soit mise en cause alors que le Bureau politique du Pdci avait endossé l’accord politique » lors de sa séance du 17 juin 2018, a ajouté M. Touré, porte-parole du Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel). 

    Il a rappelé que le chef de l’Etat Alassane Ouattara, président du Parti unifié Rhdp, a « fixé un cap » lors de l’Assemblée générale constitutive du parti en affichant « sa volonté de réunir tous les Ivoiriens et les enfants de Félix Houphouët-Boigny ».

    « Nous pensons que ce cap doit être maintenu pour soutenir le président de la République avec les cadres du Pdci qui le voudront. Aujourd'hui, nous avons beaucoup de cadres du Pdci qui partagent cette vision commune, donc il n’y a pas de raison que le projet Rhdp soit mis en cause », a-t-il poursuivi.

    Le Pdci s’est retiré du processus de mise en place d’un Parti unifié dénommé RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix), à l’issue d’une rencontre de son leader Henri Konan Bédié avec le chef de l’Etat Alassane Ouattara, mercredi. 

    L’ex-parti unique note avoir constaté que le 16 juillet 2018, l’Assemblée générale constitutive du Parti unifié dénommé Rhdp a eu lieu sans que son leader qui est le président de la Conférence des présidents des partis politiques membres du Rhdp n’ait été convoqué.

    L’ex-parti unique veut que le Parti unifié Rhdp soit sous la forme d’un Groupement de partis politiques. Le Bureau politique du Pdci a décidé le 17 juin d’adhérer ou non au Parti unifié Rhdp à son prochain congrès prévu après la présidentielle de 2020, ce qui a été perçu pour ses alliés comme un refus de se fondre dans le parti unifié.

    AP/ls/APA

    Réagir à cet article