Côte d'Ivoire-Communication-Economie-Société-Education

« Perspective », un film documentaire sur les effets des activités minières présenté à des étudiants ivoiriens

APA-Grand-Bassam (Côte d’Ivoire)

« Perspective », un film documentaire sur les effets des activités minières en Afrique de l’Ouest, réalisé par le producteur nigérian Emmanuel Etim, a été présenté mardi à des étudiants ivoiriens, à l’Université internationale de Grand-Bassam, au Sud-Est d’Abidjan.

Le film, produit par Refined creative, montre les effets des  activités minières sur les communautés. Il explore le droit au  consentement libre préalable et éclairé, l’impact environnemental ainsi  que les mécanismes de réclamation et la responsabilité sociale des  entreprises.

Selon Emmanuel Etim, cette  sensibilisation vise à « informer les étudiants de ce qui se passe dans  l’industrie minière, que ce soit concernant l’or, le diamant ». Et ce,  afin de les amener à travers des posts sur les réseaux sociaux à changer  positivement les choses.

Dans le documentaire,  des populations au Nigéria ont créé une organisation dénommée « Follow  the Money (Suis l’argent)», qui a eu à interpeller les autorités  publiques sur leur rôle à réguler le secteur minier et leurs  engagements, ce qui a permis la réalisation d’infrastructures promises. 

«  Ce que les gens veulent dans les communautés, c’est le travail, le  respect et l’intégrité. Car, lorsque les gens n’ont pas accès à ces  choses, ils sont désespérés »,  a fait observer Emmanuel Etim, à l’issue  de la projection du film-documentaire tourné au Ghana et au Nigéria.

Florence  Amerley Adu, administrateur à Leap Transmedia au Ghana, une membre du  staff, a soutenu qu'il s’agit de « construire l’avenir des communautés »  et leur donner « le pouvoir de changer les choses » via des  portes-voix.    

« A Abidjan, on a remarqué  qu'il y a des solutions que le gouvernement voulait implémenter, mais au  Ghana le gouvernement ne faisait pas grand-chose, pas d’effort pour  améliorer les choses », a indiqué M. Etim, qui se félicite des  initiatives déjà engagées au Nigeria.  

Cette  campagne vise en outre à « conscientiser les jeunes » afin de s’exprimer  sur les réseaux sociaux pour amener les entreprises, les institutions  et les organismes internationaux à remplir leurs missions tout en  dénonçant les problèmes observées dans leur environnement.

En  soulignant les défis qui se posent à l’ombre des industries  extractives, le projet à pour objectif la résilience des communautés  dont l’exploitation minière a eu une incidence sur la vie. « Perspective  » se veut une plateforme permettant aux gens de parler librement et de  partager leurs réalités.  

Le film, en Côte  d'Ivoire, sera projeté dans quatre autres universités du 26 au 28 mars  2019, à savoir l’Université de Bouaké (centre) et à l’Institut  polytechnique Houphouët-Boigny de Yamoussoukro le 27 mars, puis à l’ISTC  et au Centre américain de l’université de Cocody le 28 mars.


AP/ls/APA

Réagir à cet article