à l'instant

    Sénégal-Presse-Revue

    Politique et agriculture meublent la Une des quotidiens sénégalais

    APA-Dakar (Sénégal)

    La presse quotidienne sénégalaise reçue mardi à APA traite en priorité de la politique et de l’agriculture.

    A propos des modalités pratiques d’application de la loi sur le parrainage, Sud Quotidien met « la classe politique à l’épreuve du Code électoral » et recueille les avis des experts électoraux.

    Pour Mamadou Seck, coordonnateur de l’Unité d’assistance électorale de Gorée Institute, « il serait important de s’aménager des étapes intermédiaires avant le retour de la loi à l’Assemblée ».

    « Je préconise la mise en place d’une commission avec des attributions juridiques », affirme Valdiodio Ndiaye, membre du Collectif de la société civile pour les élections (Cosce ».

    « Parrainage : Le piège de Macky Sall », titre Walfadjri, informant que l’opposant Abdoul Mbaye « éventre un hold-up statistique ».

    Parlant du dernier jour de la révision des listes électorales, ce journal constate « un grand rush dans les commissions d’inscriptions ».

    « Présidentielle-En marge des stratégies de l’opposition : Idy-Gakou, la c ourse de vitesse », titre L’Observateur, qui dissèque « les avantages et les limites d’une démarche cavalière ».

    Dans leur analyse, nos confrères soulèvent « la suffisance du leader de Rewmi face au discours cosmétique du patron du Grand parti ».

    Le Soleil consacre sa Une à l’agriculture et renseigne que « Macky Sall (a remis hier) mille tracteurs aux producteurs ».

    « Dans la Vallée du fleuve Sénégal, 20.000 nouveaux hectares seront aménagés », informe le quotidien national.

    « Plus de 1000 unités acquises pour la modernisation de l’agriculture : Macky Sall et Cheikh Amar assurent et rassurent », indique Libération.

    « Pdg Holding Amar-Cheikh largue les amarres de la révolution agricole », note L’Observateur.

    Pour soutenir les exploitations agricoles familiales, L’As souligne que « Macky Sall dégage un budget de 5 milliards f cfa ».

    Ce journal revient sur les enlèvements, sacrifices et meurtres sur des enfants et fait « l’autopsie de la terreur ».

    Pendant ce temps, L’Obs traite de la poursuite du procès de l’imam Ndao et Cie pour terrorisme, informant que « le présumé terroriste Coulibaly fait sauter son avocat à la barre ».

    Ce qui fait dire à L’As que « le présumé terroriste Coulibaly surnommé Abou Jaavar fâche son avocat qui l’abandonne en plein procès ».


    TE/APA

    Réagir à cet article